Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les agents de la police ferroviaire en Vaucluse sont autorisés pendant les vacances à réaliser des palpations

-
Par , France Bleu Vaucluse

En raison de la menace terroriste et après l'attaque aux couteaux de policiers municipaux à Bollène, le Préfet de Vaucluse permet aux agents de sécurité de la SNCF de réaliser des palpations. Cet arrêté sera valable dès ce mercredi et jusqu’à la rentrée des vacances de fin d'année.

Les agents de la sûreté ferroviaire pourront réaliser des palpations en gare centre ou gare TGV d'Avignon
Les agents de la sûreté ferroviaire pourront réaliser des palpations en gare centre ou gare TGV d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Le préfet de Vaucluse donne un peu plus de pouvoir à la police ferroviaire jusqu'à la rentrée en janvier. Les agents du service interne de sécurité de la SNCF pourront réaliser des palpations dans les gares centre et TGV d'Avignon. Ces employés sont déjà armés et assermentés. Ils ne peuvent intervenir que sur les emprises ferroviaires mais n'ont pas d'agrément pour faire des palpations. Cet arrêté préfectoral intervient après l'attaque aux couteaux de deux policiers municipaux à Bollène, l'auteur a voyagé armé en TGV avant de s’arrêter dans le Vaucluse. Le préfet justifie aussi sa décision par le contexte général de menace terroriste nationale ainsi que la reprise totale du trafic des TGV. 

La palpation de sécurité est une mesure de sûreté destinée à s’assurer qu’une personne ne porte pas sur elles d’objets dangereux pour elle-même ou autrui. Elle consiste à appliquer les mains par-dessus les vêtements ainsi les accessoires portés, et ne peut se confondre avec une fouille du corps. 

Cet arrêté préfectoral s'applique dès ce mercredi 23 décembre et sera valable jusqu'au lundi 4 janvier inclus. 

  • SNCF
Choix de la station

À venir dansDanssecondess