Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les agressions contre les pompiers augmentent, en Haute-Vienne elles sont surtout verbales

mercredi 15 novembre 2017 à 18:33 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Les agressions contre les pompiers sont de plus en plus nombreuses. Selon les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance elles ont augmenté de 17 % l'an dernier en France. En Haute-Vienne les pompiers ne sont pas non plus épargnés même si le nombre de cas déclarés n'augmente pas.

Le SDIS de la Haute-Vienne a déclaré 10 cas d'agressions en 2016 dont 4 ont conduit à une plainte
Le SDIS de la Haute-Vienne a déclaré 10 cas d'agressions en 2016 dont 4 ont conduit à une plainte © Radio France - Françoise Ravanne

Haute-Vienne, France

Les nouvelles formes d'agressions que subissent ces dernières années les sapeurs-pompiers de la Haute-Vienne ne sont pas forcément physiques, même si elles existent, elles restent assez rares. En revanche dans le département ce sont surtout des insultes qu'ils subissent de plus en plus. Des agressions verbales difficilement quantifiables mais difficiles aussi à vivre pour les soldats du feu. Le SDIS (Service départemental et de secours) de la Haute-Vienne a déclaré 10 cas d'agressions en 2016 dont quatre seulement ont fait l'objet d'une plainte.

Des insultes au téléphone comme sur le terrain

"Nous essuyons régulièrement des insultes voire des crachats" explique Alain Bideau, secrétaire adjoint du syndicat FO au SDIS 87. Et cela commence au centre de traitement d'alerte qui reçoit les appels, _"les gens s'imaginent qu'on doit être là pour tout et tout de suite, on a beau expliquer qu'il y a parfois un temps de parcours... et là les insultes pleuvent'", _c'est l'une des situations que décrit Alain Bideau. Mais les agressions verbales sont aussi en augmentation sur le terrain lors des interventions.

Un dispositif de prévention pour limiter les risques

Le colonel Xavier Duboué, directeur adjoint du SDIS de la Haute-Vienne explique de son côté qu'une convention a été signée en 2015 avec les forces de police et de gendarmerie pour limiter les risques d'agression contre les sapeurs-pompiers. " Lorsqu'il y a une intervention dans un lieu ou un quartier où la situation nous semble tendue, les forces de l'ordre se rendent d'abord sur place en reconnaissance et pour sécuriser le travail des pompiers" . Le SDIS accompagne également les pompiers qui ont été agressés pour porter plainte et il peut (le SDIS) se porter partie civile.