Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Les Algériens mosellans manifestent à Metz contre Abdelaziz Bouteflika

samedi 16 mars 2019 à 20:46 Par Arthur Blanc, France Bleu Lorraine Nord

Ils manifestent à Metz pour soutenir leurs compatriotes. Environ 200 Algériens étaient devant le consulat de la rue Wilson ce samedi, dans le centre de Metz, pour dénoncer la présence d'Abdelaziz Bouteflika au pouvoir. A 82 ans, l'actuel président en est à son 4ème mandat consécutif.

Environ 200 personnes réunies devant le consulat de l'Algérie pour dire non à Abdelaziz Bouteflika
Environ 200 personnes réunies devant le consulat de l'Algérie pour dire non à Abdelaziz Bouteflika © Radio France - Arthur Blanc

Metz, France

Le lieu de rassemblement était évident pour les Algériens de Metz. C'est devant le Consulat d'Algérie qu'ils se sont réunis ce samedi après-midi dans le cadre d'un mouvement général contre le président Abdelaziz Bouteflika. Une manifestation qui a passé quelques heures sur place en entonnant beaucoup de slogans en arabe pour demander le départ du chef de l'état âgé de 82 ans.

Un soutien aux compatriotes

Pour beaucoup, ce rassemblement est essentiel pour soutenir les Algériens qui se mobilisent directement sur place. La plupart des manifestants ont leur famille également dans les cortèges dans les rues des principales villes algériennes. Il faut alors montrer qu'ils ne sont pas seuls. "Notre premier objectif est de montrer de la visibilité à l'international, pour qu'on ne croit pas que c'est un mouvement désordonné qui ne sait pas ce qu'il fait", explique Taïeb, jeune étudiant qui fait partie des organisateurs.

Se débarrasser de tout ce système

Dans la foule, beaucoup de musique et de slogans pour pousser Abdelaziz Bouteflika vers la porte. Nora s'en donne à cœur joie. "Ce n'est juste pas constitutionnel. Vous imaginez si Emmanuel Macron briguait un 5ème mandat de suite ?" Mais au-delà du seul président, ce sont tous ses soutiens que les manifestants veulent voir partir. "Il faut se débarrasser de tout ce système de corruption."

Les manifestants comptent bien revenir, tant qu'Abdelaziz Bouteflika sera au pouvoir. Les prochaines élections en Algérie sont pour l'instant repoussées. "En attendant, il est toujours président", dénoncent les Algériens de Metz.