Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les allergies peuvent conduire chez l'ostéo

-
Par , France Bleu Occitanie

Le Tarn et l'Aveyron sont en vigilance rouge pour les risques d'allergies aux pollens de graminées. Les autres départements de l'ancienne zone Midi-Pyrénées sont en orange. Ces allergies provoquent des réactions ORL, mais pas seulement, les ostéopathes voient aussi du monde. Explications.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Jean-Christophe Bourdillat

Occitanie, France

Cela vous gratte au fond de la gorge ? Vous n'arrêtez pas d'éternuer ? Il y a de fortes chances que vous soyez allergiques. C'est la haute saison. D'après le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), une vingtaine de départements français sont en vigilance rouge pour les risques d'allergies aux pollens de graminées, le Tarn et l'Aveyron notamment. Tous les autres départements de l'ancienne zone Midi-Pyrénées sont en vigilance orange. 

Capture écran du site www.pollens.fr le 19/06 - Radio France
Capture écran du site www.pollens.fr le 19/06 © Radio France - Capture d'écran

Les éternuements peuvent avoir un effet sur les cotes

Les allergies provoquent des réactions ORL, mais elles peuvent provoquer aussi, et c'est moins connu, des blocages sur différentes parties du corps. L'ostéopathe Vincent Labrousse qui est installé au centre ville de Toulouse voit beaucoup d'allergiques en cette saison (surtout en avril, mai et encore en juin).  Il explique : "quand la période des allergies arrive, les gens ont tendance à se bloquer d'un coup et sans raison. Les gens ne savent pas pourquoi ils ont une grosse douleur qui apparaît. En fait, avec les allergies, on a des cotes qui peuvent se bloquer à force d'éternuements ou de toux et qui vont bouger moins bien. Ce n'est pas vraiment un blocage, mais comme elles bougent moins, il va y avoir des petites adaptations à droite à gauche et des douleurs peuvent apparaître".