Société

Charlie Hebdo : les amis de Bernard Maris inconsolables dans son village de Montgiscard

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse et France Bleu mardi 5 janvier 2016 à 19:34

La tombe de Bernard Maris à Montgiscard
La tombe de Bernard Maris à Montgiscard © Radio France - Olivier Lebrun

Un an après l’attentat de Charlie Hebdo, Montgiscard se souvient de Bernard Maris. C'est là dans le petit village du sud de Toulouse que repose l'économiste toulousain. Sur ses terres familiales, son absence est douloureuse.

Monté à Paris, Bernard Maris avait toujours gardé des attaches avec son pays et ses habitants au bord du canal du midi. Il est inhumé dans le caveau familial, dans le cimetière du village.

Josette Isel,  82 ans, le connaissait depuis tout petit, quand il passait ses vacances chez ses grands-parents. Bernard Maris avait toujours gardé le contact avec elle. Un an après l'attentat, elle est inconsolable. "Ce jour-là, j’étais tellement surprise, je n’ai pas tout à fait compris qu’on l’avait vraiment tué. J’ai téléphoné à sa mère il y a trois semaines et elle m’a dit : « Ce n’est pas possible ce qui est arrivé, pauvre Bernard... »".

Le caveau familial où repose Bernard Maris - Radio France
Le caveau familial où repose Bernard Maris © Radio France - Olivier Lebrun

Josette Isel - "Pourquoi ont ils tué Bernard ?"

Vous nous manquez.

— Deux auditrices de France Inter

Sur sa tombe, des roses déposées par des anonymes. Et ce petit mot : "Vous nous manquez" signé "deux auditrices de France Inter". On peut également y lire : "Salut à toi Oncle Bernard".

Un message sur la tombe de Bernard Maris - Radio France
Un message sur la tombe de Bernard Maris © Radio France - Olivier Lebrun

A Montgiscard, les proches de Bernard Maris ont toujours du mal à se faire à son absence : "Un homme intelligent, un économiste renommé qui ne nous avait jamais oublié, simple et accessible."

Mario et Jean Claude, les amis d'enfance de Bernard Maris

Il y a un an, les obsèques de Bernard Maris s’étaient déroulées dans la petite chapelle Notre-Dame à Roqueville, dans la campagne non loin de Mongiscard. 300 personnes étaient réunies autour de sa famille. Ses proches, ses copains d’enfance côtoyaient des célébrités comme l’écrivain Michel Houllebecq très peiné par la disparition tragique de son ami, ou encore Jean Pierre-Bel, l’ancien président du Sénat qui représentait François Hollande. Un ami proche qui avait nommé Bernard Maris conseillé à la Banque de France. 

Très attaché au village de ses ancêtres, au Canal du midi où il allait pêcher avec son grand-père, Bernard Maris, l’humaniste, le bon vivant aurait aimé la simplicité de cette cérémonie, amicale, parfois teintée d’humour.

L'ancienne maison familiale de Bernard Maris à Montgiscard - Radio France
L'ancienne maison familiale de Bernard Maris à Montgiscard © Radio France - Olivier Lebrun

Un an après l’attentat de Charlie Hebdo, des habitants de Montgiscard souhaitent qu’un hommage lui soit rendu. Qu’une rue ou qu’une place du village porte le nom de Bernard Maris. Le maire de la commune Laurent Forest en a le projet. Pourquoi ne pas baptiser du nom de Bernard Maris la place qui fait face à l'ancienne maison familiale, quand ses grands-parents étaient forgerons. Une place symbole où se tient chaque année le salon du livre de Montgiscard, Bernard Maris y avait participé à deux reprises, dans le village de son enfance.

►►► LIRE AUSSI | Charlie Hebdo : une école rebaptisée du nom de Bernard Maris à Muret