Société DOSSIER : Série d'été 2017 - Les Anglais du Limousin

Les Anglais du Limousin : apprendre l'anglais en immersion dans une famille britannique installée en Haute-Vienne

Par Nathalie Col, France Bleu Limousin vendredi 11 août 2017 à 7:30

Lorraine (à droite) aux côtés de ses deux enfants et de trois jeunes accueillis en stage d'immersion anglaise, dans sa maison de Magnac-Laval (Haute-Vienne)
Lorraine (à droite) aux côtés de ses deux enfants et de trois jeunes accueillis en stage d'immersion anglaise, dans sa maison de Magnac-Laval (Haute-Vienne) © Radio France - Nathalie Col

Une famille britannique propose des stage d'immersion en anglais, dans sa maison de Magnac-Laval, en Haute-Vienne. Une pratique qui se développe auprès de certains adolescents français qui n'osent pas franchir la Manche pour parfaire leur vocabulaire et leur accent.

Cette semaine, on s'intéresse aux 10.000 à 15.000 Anglais qui vivent en Limousin toute l'année ou y possèdent une résidence secondaire. Parmi eux, il y a Lorraine qui vit à Magnac-Laval, en Haute-Vienne, depuis 13 ans. Avec son mari et ses deux enfants, elle accueille des lycéens cet été, pour les aider à améliorer leur anglais en partageant leur quotidien dans la langue de Shakespeare.

Une formule à la fois décontractée et intensive

C'est le premier été que Lorraine tente l'expérience et la présence de ses enfants Keira et Rhyss, 15 et 17 ans, facilite le contact avec les adolescents accueillis. Le matin, le petit groupe travaille sur un thème en particulier et l'après-midi des activités sont organisées, comme une séance d'accrobranche ou encore la baignade au lac de Saint-Pardoux.

C'est rassurant pour les parents et pour les enfants - Lorraine, qui accueille trois lycéens en même temps

Les lycéens accueillis sont censés parler uniquement en anglais avec la famille. Globalement ils jouent le jeu, mais c'est quand même plus confortable témoigne Marie venue de Bordeaux pour ce séjour. "J'ai préféré venir en France plutôt qu'aller en Angleterre, parce que c'est plus facile pour communiquer. Si on ne comprend pas des mots ou des expressions, on peut demander." Titouan, qui vient du Maroc, partage son avis et a le sentiment d'avoir progressé. "Ça m'a permis d'être plus à l'aise à l'oral. J'ai fait des progrès pour mon accent et je pense que j'ai appris davantage de choses que si j'avais été dans une famille en Angleterre."

L'expérience est positive aussi pour Rhyss, le fils de la famille d'accueil. Il se réjouit de se faire de nouveau copains et de les aider à progresser. "En parlant entre jeunes, on utilise un vocabulaire différent et ça aussi je pense que ça peut être utile." A l'issue de leur séjour en immersion, les lycéens se disent persuadés que ce sera effectivement un plus, aussi bien pour partir en vacances que pour leur avenir professionnel. Pour un séjour comme celui-ci, en immersion dans une famille anglaise installée en France, il faut compter 820 € (hors transport) pour une semaine, avec l'organisme Daily English.

Rencontre avec 3 lycéens et la famille qui les accueille pour un séjour en immersion anglaise, à Magnac-Laval