Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des anti-éoliens s'invitent au conseil communautaire de Creuse Confluence

-
Par , France Bleu Creuse

Des opposants à différents projets de parcs éoliens ont tenu à assister à la réunion du conseil communautaire de Creuse Confluence, qui s'est tenu mercredi 27 novembre, à Lépaud. Les communes de Bussière-Saint-Georges, Boussac-Bourg ou encore Chambonchard étaient représentées.

Le projet d'agrandissement du parc éolien de Bussière-Saint-Georges suscite une forte opposition.
Le projet d'agrandissement du parc éolien de Bussière-Saint-Georges suscite une forte opposition. © Maxppp - Richard Brunel

Bussière-Saint-Georges, France

Ils refusent la multiplication des projets éoliens en Creuse. Une trentaine d'habitants de différentes communes se sont invités au conseil communautaire de Creuse Confluence, ce mercredi 27 novembre. Les élus de la communauté de communes de l'est de la Creuse se réunissaient à la salle polyvalente de Lépaud. Les manifestants ont pu assister à la réunion et ils ont pu s'exprimer rapidement avant que la séance commence.  

5 minutes accordées en début de séance

Vu le nombre de manifestants, le président de la communauté de communes Creuse Confluence, Nicolas Simonnet a proposé aux élus d'accorder quelques minutes aux citoyens pour qu'ils puissent s'exprimer. Deux porte-paroles ont pu exposer leur opinion. 

Une pancarte des opposants aux parcs éoliens - Radio France
Une pancarte des opposants aux parcs éoliens © Radio France - Camille André

Les critiques des opposants à l'éolien portent sur différents aspects. Ils dénoncent les nuisances des éoliennes déjà installées. Ainsi Jean-Luc, un habitant de Chambonchard a 4 éoliennes face à sa maison. Elles sont situées à mois d'un kilomètre. " Ça occasionne des nuisances visuelles et sonores", assure-t-il, "il y a le bruit des brassages d'air, mais nous avons aussi eu des claquements, comme des coups de fusils pendant plus d'un an, suite à un défaut mécanique"

Mon épouse et moi ça nous rend malades.

Pour de nombreux opposants, la seule solution pour limiter les nuisances serait d'interdire les éoliennes à moins de 1000 mètres des habitations. 

Des projets dangereux pour notre paysage? 

Les manifestants estiment qu'on assiste à une multiplication des projets sur notre territoire, et craignent la destruction du paysage creusois. "Notre message, c'est pas d'éoliennes n'importe où. La Creuse n'est pas à vendre. Elle a de beaux paysages et des habitants, on veut garder tout ça", tranche Andrée Rouffet-Pinon, la présidente de France nature-environnement 23.

Les opposants dénoncent pour finir l'opacité qui entoure parfois les projets éoliens. "Il y a plein de gens qui sont démarchés dans les communes. On voudrait savoir où en sont tous ces projets". lâche Claude Deschamps. 

la Creuse n'est pas la vache à lait d'EDF-électricité pour toute la France"

Cet habitant de Bussière-Saint-Georges est très opposé à l'agrandissement du parc éolien dans sa commune. Il est d'ailleurs à l'origine de la mobilisation de ce mercredi soir. 

Pour Nicolas Simonnet, cette manifestation est une "expression de la démocratie"

Nicolas Simonnet le président de la communauté de communes Creuse Confluence a pris la présence des manifestants avec philosophie : "C'est bien, ça fait vivre la démocratie et ça montre qu'il y a un questionnement en matière d'énergie renouvelable" a-t-il indiqué.

Il n'a pas précisé s'il était favorable à ces différents projets éoliens, à titre personnel. 

Néanmoins il a indiqué qu'il lui semblait nécessaire de travailler à l'échelle départementale afin de ne pas voir fleurir des parcs éoliens n'importe où sur notre territoire : "L'ensemble des élus, les associations citoyennes et les acteurs économiques pourraient se mettre autour de la table pour élaborer un schéma départemental et définir des zones où l'implantation d'éoliennes est possible, et d'autres qu'il faut préserver", propose-t-il.

Les militants continuent le combat

Dans différentes communes, les opposants promettent de rester mobilisés. Bussière-Saint-Georges est l'une des zones où la contestation est la plus importante ces derniers mois

En juillet des habitants de Bussière-Saint-Georges avaient manifesté contre le projet d'agrandissement du parc éolien - Radio France
En juillet des habitants de Bussière-Saint-Georges avaient manifesté contre le projet d'agrandissement du parc éolien © Radio France - Camille André

Depuis 2012, 9 éoliennes tournent déjà dans le ciel de Bussière-Saint-Georges. 7 sont implantées sur la commune et deux autres se trouvent à Saint-Marien, le village voisin. Début juin, la société AALTO POWER a rendu public un projet d'agrandissement. L'entreprise qui exploite ce parc éolien souhaiterait construire 6 nouvelles éoliennes dans le secteur. 

Parmi ces nouvelles éoliennes, 5 pourraient être construites à Bussière-Saint-Georges, au lieu-dit Couchardon. Claude Deschamps  assure que 2 pétitions contre ce projet ont rapidement circulé dans la commune. Elles représenteraient 187 habitants, soit 72% des habitants de la commune.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu