Société

Les arrêts maladie en Dordogne : "Certains salariés du privé les refusent"

Par Sophie Constanzer, France Bleu Périgord dimanche 13 avril 2014 à 12:33

Les médecins généralistes prescrivent en majorité des arrêts maladie courts.
Les médecins généralistes prescrivent en majorité des arrêts maladie courts. © Radio France - Sophie Constanzer

Le nombre d'arrêts de travail en Dordogne en 2013 est en légère hausse : + 0,9 % par rapport à 2012. La CPAM constate surtout que 24 % des assurés ont eu au moins un arrêt maladie en 2013, c'est stable, et les médecins se voient refuser parfois des arrêts.

Et si on hésitait désormais avant de prendre un arrêt maladie? L'an dernier en Dordogne, 40.766 arrêts de travail (arrets maladie et accidents de travail) ont été prescrits par les médecins et enregistrés par la CPAM. C'est un tout petit plus qu'en 2012  : + 0,9 %. Certains ont pu avoir plusieurs arrêts dans une année, et on constate au final que 24 % des assurés ont eu au moins un arrêt maladie l'an dernier

"C'est indéniable, on a des arrêts maladie fréquemment refusés."

Les arrêts courts – moins de trois jours – restent la norme mais les médecins généralistes constatent une autre réalité depuis ces dernières années. 

Qu'ils soient en ville ou à la campagne, les médecins se voient refuser des arrêts maladie, même courts, notamment de la part des salariés du privé.  La faute du contexte économique selon Bruno Hammel, médecin généraliste a Périgueux et secrétaire de l'ordre des médecins. Quand aux abus, Bruno Hammel estime qu'aucun médecin n'a été mis sous tutelle de l'assurance maladie en 2013 pour avoir prescrit trop d'arrêts maladie

Bruno Hammel médecin généraliste a Périgueux.