Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les associations d'aide aux plus démunis plus que jamais mobilisées au Pays Basque

-
Par , France Bleu Pays Basque

La crise sanitaire a bouleversé l'organisation des associations d'aide aux plus démunis, qui ont dû faire face à une augmentation de la précarité. Bénévoles et salariés sont particulièrement mobilisés en cette fin d'année au Pays Basque.

Dans les cuisines de l'association La Table du Soir à Bayonne.
Dans les cuisines de l'association La Table du Soir à Bayonne. © Radio France - Camille Huppenoire

Ce 31 décembre 2020, dans les locaux de La Table du Soir à Bayonne, les cuisines tournent à plein régime. Les bénévoles sont nombreux, visages masqués et mains gantées, à constituer les plateaux repas. Les bénéficiaires venant pour déjeuner passent par la porte arrière, se lavent les mains avant de s'attabler. Chaque jour, l'association distribue plus de cent repas faits maison, un nombre record. "Il y a une vingtaine d'années, une grosse soirée, c'étaient 30 à 35 accueillis. Là, tous les soirs, on est au-delà de 100" explique Jean-Michel Prieto, le président de l'association. 

Malgré la pandémie, on est là (...) on dit aux gens 'Venez dîner, vous comptez!'

La précarité augmente depuis plusieurs années et 2020, avec la crise sanitaire et économique, ne fait pas exception. "Les bénéficiaires sont des gens de la rue, des personnes isolées, des retraités avec des petits revenus..." poursuit Jean-Michel Prieto. Avec les quelque 150 bénévoles de La Table du Soir, il se veut combatif...et reste souriant. "Malgré la difficulté, malgré la pandémie actuelle, on est là pour essayer de ne pas être dans le misérabilisme. Au contraire, on dit aux gens 'venez dîner, vous comptez, on vous accueille avec plaisir dans les meilleures conditions possibles."

Une augmentation du nombre d'hébergements d'urgence en 2021

La Table du Soir a reçu ce 31 décembre la visite d'Eric Spitz, préfet des Pyrénées-Atlantiques, et de Véronique Moreau, directrice départementale de la cohésion sociale (DDCS). Le duo s'est également arrêté à l'accueil de jour Zuekin, géré par l'association Atherbea et installé provisoirement dans un gymnase de Biarritz. Les locaux du centre-ville, trop petits, ne permettent pas d'accueillir les bénéficiaires dans le respect des mesures sanitaires. 

L'accueil de jour Zuekin à Biarritz s'adapte à la crise sanitaire - Reportage

L'occasion, pour les responsables de l'association, de faire le point sur leurs activités et d'énoncer leurs besoins auprès du préfet et de la DDCS. Le département va pérenniser certaines aides, a assuré Véronique Moreau, avec notamment 60 places d'hébergement d'urgence supplémentaires au Pays Basque au premier semestre 2021. 

L'accueil de jour Zuekin au gymnase Notary de Biarritz
L'accueil de jour Zuekin au gymnase Notary de Biarritz © Radio France - Camille Huppenoire
Choix de la station

À venir dansDanssecondess