Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les associations d'aide à domicile à la peine cet été

-
Par , France Bleu Berry

Elles avaient lancé un cri d'alarme avant l'été... l'inéluctable est arrivé. Faute de personnel en nombre, les associations d'aides à domicile ne parviennent pas à répondre à toutes les demandes pendant les vacances.

L'association Familles Rurales cherchent des candidats
L'association Familles Rurales cherchent des candidats © Radio France - Gaëlle Fontenit

La Châtre, France

Seule dans sa ferme, Marie*, 88 ans, l'avoue sans encombre :" Je ne pourrais pas me passer de mon aide à domicile ! Ou si, bien sûr, je pourrais, mais je ne ferais plus rien... Vous savez, je peine à marcher. Elle m'aide à faire le ménage, elle m'emmène faire les courses, elle m'accompagne chez le médecin."

A côté d'elle, Nathalie acquiesce. Elle a bien conscience d'être indispensable pour chacune des personnes qu'elle visite quotidiennement, comme un dernier rempart avant l'entrée en institution. Pourtant, elle a les yeux rivés sur sa montre. 

"Je dois voir 4 à 5 personnes par jour. Il y a les levées, les toilettes, s'assurer que les petits déjeuners et les médicaments sont pris, donner un petit coup de balais, et puis si on peut, aider à préparer les déjeuner. C'est chronométré... En plus, l'été, il faut prendre en charge une partie de la tournée des collègues en vacances... Ça rallonge le temps de travail, les kilomètres parcourus... Je suis encore plus fatiguée le soir"

Aucun CV reçu cette année

L'association Familles Rurales qui emploie Nathalie a bien conscience du problème. Mais elle n'a pas de solution à y apporter : "_Nous aimerions recruter, mais cette année, nous n'avons reçu aucun CV_. Aucune candidature, déplore Alexandra Debout, en charge du secteur de la Châtre pour l'Association.  Alors nous sommes obligés de refuser des demandes. Ou alors, on bricole, on fait commencer les aides à domicile plus tôt, on rallonge les tournées. Mais les familles ne comprennent pas toujours qu'on doive lever les gens plus tôt ou beaucoup plus tard. Il faut bien un premier et un dernier... Ce n'est pas très satisfaisants pour nous non plus."

Pourtant, l'association assure proposer des formations, assurer des temps plein pour ceux qui le souhaitent et payer au delà du SMIC. Seule exigence : que les candidats aient le permis de conduire. Mais cela ne suffit pas à attirer : "On souffre sans doute d'une image un peu difficile. Le métier est physique et il fait être disponible le matin, le midi et le soir ainsi qu'un weekend sur deux ou trois. Mais humainement, c'est vraiment très enrichissant"

Vous pouvez adresser vos candidatures directement auprès de l'association Familles Rurales dans l'Indre.