Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grève SNCF : A Orléans, les associations d'usagers souhaitent une meilleure indemnisation

lundi 30 avril 2018 à 19:41 Par François-Pierre Noël, France Bleu Orléans

Suite aux mesures annoncées par la SNCF, le 27 avril dernier, les associations des usagers de la SNCF ont réagi. Elles ont été reçus par plusieurs membres du cabinet du ministère des transports. Elles demandent une meilleure indemnisation et des remboursements plus "lisibles" pour les usagers.

Le remboursement des trajets SNCF pendant les grèves ne plaît pas aux associations des usagers du train.
Le remboursement des trajets SNCF pendant les grèves ne plaît pas aux associations des usagers du train. © Maxppp - Nicolas Kovarik

Orléans, France

L'association Auttop, qui représente les usagers de la ligne Tours-Orléans-Paris,  fait partie de la délégation venue rencontrer le cabinet de la ministre des transports, Elisabeth Borne. Après l'annonce de la SNCF, le 27 avril, d'une série de mesures concernant les remboursements, plusieurs associations sont mécontentes. Elles estiment que ces réductions sont arbitraires, injustes selon les territoires. 

Le même remboursement pour tous les types de transports

Premier problème, le remboursement n'est pas le même si vous prenez le TGV, le TER ou l'Intercité. Par exemple, les abonnés TER, auront une réduction de 50 % sur leur abonnement du mois de juin alors que les usagers de l'Intercité bénéficieront de 30 % de remise au mois de mai, seulement si moins d'un train sur trois a circulé lors des jours de grève entre le 22 mars et le 19 avril. " Ça devient très complexe pour l'usager" d'après Régis Lavoux, secrétaire de l'association Auttop : "Derrière, il faut faire des calculs et les usagers ne savent plus comment et sur quelle base ils vont être remboursés"

Jours de perturbations= Jours de gréves ? 

Le lendemain ou la veille d'un jour de grève, il n'est pas rare à ce que plusieurs trains soient supprimés ou circulent avec énormément de retard. Les associations souhaitent que le remboursement prenne en compte aussi, les jours de perturbations du trafic ferroviaire, selon Régis Lavoux : " Si on fait le cumul, les jours de perturbations sont plus nombreux que les jours de grèves et ils ne sont pas décomptés dans l'indemnisation ". Pour l'association Auttop, un jour de perturbation = un jour de remboursement, quel que soit le mode de transport.