Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les associations landaises débordées par la surpopulation de chats

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Cet été, les associations landaises font face à une surpopulation de chats impressionnante. Elles veulent alerter les particuliers sur la stérilisation de leurs animaux de compagnie. Reportage au cœur des refuges, débordés.

Josiane Vigouroux, responsable de l'association Les Aristos-Chats, à Moustey, accueille au total 54 chats
Josiane Vigouroux, responsable de l'association Les Aristos-Chats, à Moustey, accueille au total 54 chats © Radio France - Lou Bourdy

Département Landes, France

Comme chaque année, la période de l'été est source de stress pour les associations de protection des animaux. Cette année dans les Landes, le nombre de chats a explosé dans les refuges. Josiane Vigouroux, responsable de l'association Les Aristos-Chats, à Moustey, accueille au total 54 chats chez elle. "Avant le printemps, j'en avais déjà une vingtaine à la maison, explique cette passionnée de chats. Depuis le mois d'avril, j'en ai récupéré plus de 30."

Du côté du refuge SPA de Saint-Pierre-du-Mont, c'est le même constat. "Tous nos chalets pour chats sont complets, confirme Pauline Rouby, responsable du lieu. Très souvent, des gens viennent nous déposer des chatons dans des cartons, révélateurs souvent d'un problème de stérilisation." Parfois les chatons sont même déposés dans des poubelles directement, confie Pauline Rouby. "Depuis le début de l'année, nous observons une hausse de 16% des abandons de chats dans tous les refuges SPA de France."

La responsable de l'association Les Aristos-Chats a dépensé plus de 5000€ pour s'occuper des chats - Radio France
La responsable de l'association Les Aristos-Chats a dépensé plus de 5000€ pour s'occuper des chats © Radio France - Lou Bourdy

La problème de la stérilisation

Sur sa grande terrasse couverte, qu'elle a aménagé exprès pour les chats, les félins ne manquent de rien. "J'ai mis plus de 5000€ de ma poche pour m'occuper de ces 54 chats.  Mais je n'ai plus de place, je ne peux plus rien faire." Josiane Vigouroux souhaite alerter les propriétaires des chats : "Quand les gens prennent un petit chaton, il faut qu'ils prennent conscience que ce n'est pas pour 15 jours ou trois semaines, mais pour des années entières. Il faut qu'ils prennent en compte la stérilisation de leur animal."

Dernièrement, une habitante de Lille a contacté la responsable de l'association : "Cette femme partait en vacances à Soorts-Hossegor. Elle voulait me déposer trois chats à la maison car elle ne savait pas quoi en faire. Je crois que le problème est le même partout en France."

L'association Les Aristos-Chats a recueilli plus de 30 chats depuis le mois d'avril - Radio France
L'association Les Aristos-Chats a recueilli plus de 30 chats depuis le mois d'avril © Radio France - Lou Bourdy

Un coût élevé pour les propriétaires

Pour stériliser son chat, le coût financier est élevé : comptez environ 140€ pour une femelle, 100€ pour un mâle. "Les associations sont là pour aider les propriétaires à payer cette opération, rappelle Josiane Vigouroux. Nous avons des partenariats avec les vétérinaires." Concernant la SPA, une aide financière peut aussi être accordée de la part de l'association en fonction des revenus des personnes. 

Pour stériliser son chat, le coût financier est élevé : comptez environ 140€ pour une femelle, 100€ pour un mâle - Radio France
Pour stériliser son chat, le coût financier est élevé : comptez environ 140€ pour une femelle, 100€ pour un mâle © Radio France - Lou Bourdy
Choix de la station

France Bleu