Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les auto-écoles de la Vienne en colère en appellent au Ministre de l'Intérieur

-
Par , France Bleu Poitou

Une vingtaine d'auto-écoles de la Vienne se sont rassemblées en collectif pour agir : depuis août, elles disent avoir perdu environ 1.000 places pour passer le permis sur le département.

Près de 1.000 places en moins pour passer le permis dans la Vienne selon un collectif d'auto-écoles.
Près de 1.000 places en moins pour passer le permis dans la Vienne selon un collectif d'auto-écoles. © Radio France - Catherine Grain

Selon un collectif d'une vingtaine d'auto-écoles, près de 1.000 places pour le passages du permis B ont été supprimées en six mois dans la Vienne. Les membres de ce collectif et trois députés du département ont co-écrit une lettre à Christophe Castaner pour lui demander de pourvoir le poste manquant. 

Une inspectrice du permis non remplacée

En août 2019, une des huit inspecteurs du permis rattachés à la direction départementale des territoires a été mutée, sans être remplacée. Depuis la fin de l'été, ils ne sont plus que sept pour faire passer les examens du permis dans la Vienne. Il y a donc moins de place, 970 en moins depuis août, selon le collectif. Cette baisse engendre un délais pour les élèves, environ 100 jours contre 35 avant... et donc une augmentation du prix total du permis. Entre deux passages, il faut compter plus d'heures de conduite pour se maintenir à niveau. Pour ces heures supplémentaires, il faut compter entre 200 et 400€. 

La préfecture de la Vienne confirme que le nombre de places est à la baisse, mais dit ne pas être en mesure de donner de chiffres sur les six derniers mois pour le moment. 

Une lettre au Ministre de l'Intérieur

Fin octobre, un recours a été déposé auprès de la Préfète de la Région Nouvelle-Aquitaine, recours qui a été rejeté. "On nous avance que la démographie va baisser, mais nous sur le terrain on constate qu'on a toujours autant d'élèves." explique Aurore Ferrand-Rousseau, membre du collectif et co-gérante de l'auto-école de la Gibauderie à Poitiers. 

Il y a une défaillance du service public à ce niveau-là. On est quand même dans une région rurale où les élèves ont besoin de leur permis pour leurs études ou aller au travail.

Pour tenter de faire remplacer l'inspectrice mutée, le collectif et trois députés de la Vienne, Sacha Houlié, Nicolas Turquois, et Jacques Savatier ont co-écrit une lettre à Christophe Castaner, le Ministre de l'Intérieur. Envoyée le 12 février dernier, elle n'a pour le moment pas reçu de réponse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu