Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les autorités mettent en garde les adolescents et les forains après les débordements près de la fête foraine du Mans

mercredi 7 mars 2018 à 20:55 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Maine

Il faut que les tensions cessent aux abords de la fête foraine. C'est la demande des autorités sarthoises, qui se sont exprimées ce mercredi, après les rassemblements de dizaines de jeunes lundi et mardi soir sur la place des Jacobins, au Mans. Des moyens supplémentaires sont déployés.

Le maire du Mans, le préfet de la Sarthe et le procureur de la République appellent au calme.
Le maire du Mans, le préfet de la Sarthe et le procureur de la République appellent au calme. © Radio France - Suzanne Shojaei

Le Mans, France

La réaction était attendue, elle est arrivée. Ce mercredi, les autorités annoncent le déploiement de moyens humains supplémentaires sur la place des Jacobins, à quelques mètres de l'entrée de la fête foraine. 

L'idée est de rester discret sur le détail de ces moyens, mais de les rendre bien visibles pour dissuader. "Nous avions déjà la police nationale, rappelle le préfet de la Sarthe Nicolas Quillet, nous avons désormais des moyens départementaux et zonaux."

Dès ce mercredi soir, les moyens humains supplémentaires étaient bien visibles sur la place des Jacobins. - Radio France
Dès ce mercredi soir, les moyens humains supplémentaires étaient bien visibles sur la place des Jacobins. © Radio France - Suzanne Shojaei

Ce déploiement intervient après deux soirées compliquées pour les forces de l'ordre. Près de 200 jeunes ont occupé la place des Jacobins lundi et mardi soir, entraînant même des débordements lundi. Un forain de 16 ans a été blessé dans une bagarre. Cinq cocktails molotov ont été lancés.

Un adolescent de 14 ans est en garde à vue depuis mardi pour détention de substances explosives. Il doit être présenté à un juge pour enfant ce jeudi. Une plainte a également été déposée par un forain, sans que l'on sache pour quel motif exact. 

Des poursuites judiciaires comme épée de Damoclès

Suite à ces échauffourées, le procureur de la République Fabrice Belargent rappelle que la loi est valable pour tous. "J'ai également vu des exploitants de manège en possession de bombes lacrymogènes et de matraques. C'est une infraction. Et si de tels comportements viennent à perdurer, il y aura des poursuites judiciaires."

Selon le procureur, _"on ne peut pas accepter qu'un groupe se fasse justice_. C'est à la police de faire respecter l'ordre et à nous d'exercer les poursuites une fois qu'une procédure judiciaire est engagée."

La fin de la fête foraine en centre-ville ?

Pour le maire du Mans, Jean-Claude Boulard, la situation est bien triste. "C'est toujours un moment de peine de voir que quelque chose qui plaît aux gens est mis en cause par le mauvais comportement de certains."

"Il faut peut-être faire passer un message aux parents, poursuit Jean-Claude Boulard. Peut-être que je suis vieux jeu, mais dans ma génération jamais on ne laissait un enfant participer à ce genre de rassemblement."

Alors la fête foraine doit-elle rester en centre-ville ? Elle y a fait son grand retour il y a trois ans, après une période au parc des expositions. Le maire du Mans ne peut répondre à la question pour le moment. "Nous verrons. Il faudra débattre et faire un choix à la lumière de ce qui pourrait se passer dans les jours qui viennent."