Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les bars et les restaurants des Bouches-du-Rhône vont fermer à partir de 23 heures

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

La préfecture des Bouches-du-Rhône annonce le renforcement des mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. A partir de ce mercredi, les restaurants, bars et commerces d’alimentation seront fermés à partir de 23h et le port du masque devient obligatoire partout à Marseille.

Illustration: Port du masque au travail, ici en restauration, bar.
Illustration: Port du masque au travail, ici en restauration, bar. © Maxppp - TOMASELLI Antoine

C'était prévu. Le nouveau préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et préfet des Bouches-du-Rhône en concertation avec le directeur de l’Agence Régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur et le préfet de police des  Bouches-du-Rhône, annonce deux mesures phares pour limiter la propagation du virus dans le département. 

À compter de ce mercredi 26 août et jusqu’au 30 septembre 2020 inclus: 

  • Les restaurants, les débits de boissons et les commerces d’alimentation générale seront fermés tous les jours de 23h à 6h dans toutes les communes du département 
  • Le port du masque devient obligatoire dans l’espace public partout à Marseille, pour toutes les personnes de plus de 11 ans

Par ailleurs,  le port du masque est recommandé en entreprise et le télétravail doit être encouragé. 

Durant cette période, les forces de police et de gendarmerie multiplieront les contrôles pour s’assurer que ces obligations soient bien respectées.En cas de non respect de ces mesures, une amende pouvant aller de 135 à 3750 euros en cas de récidive est prévue et  six mois de prison en cas de verbalisations répétées dans un délai de quinze jours.

Des mesures pour répondre à des chiffres inquiétants 

Dans le département, le taux d’incidence (c’est-à-dire le nombre de personnes testées positives au Covid-19 sur 100.000 personnes) est actuellement de 131 alors qu’il était de 25 à la fin du mois de juillet. À Marseille, le taux d’incidence est de 177, alors qu’il était de 33 fin juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess