Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les basketteurs du MSB bloqués avec le trophée à Nice

lundi 25 juin 2018 à 9:51 Par Julien Jean, France Bleu Maine et France Bleu

C'est une soirée qui restera à tout point de vue épique. Sacrés champions de France, les Tangos devaient rentrer dans la nuit pour fêter le titre en Sarthe. Mais l'avion privé du Mans Sarthe Basket n'a pas pu décoller. Les joueurs et le trophée sont bloqués à Nice.

Le MSB bloqué dans la navette de l'aéroport avec leur trophée
Le MSB bloqué dans la navette de l'aéroport avec leur trophée © Radio France - Julien JEAN

Le Mans, France

"Cela nous fera des souvenirs !" relativise Christophe Le Bouille, le sourire tout de même un peu crispé. Le président du MSB, comme tous les membres du staff et les joueurs, espérait pouvoir rentrer dans la nuit à Antarès avec le trophée acquis de haute lutte ce dimanche soir à Monaco. 

Cela aurait été trop simple pour les Tangos qui, toute cette saison, se sont révélés dans la difficulté. Ce dernier retour de match durera donc 17 heures (au minimum) pour les basketteurs sarthois qui disposaient pourtant d'un avion privé.

Mais un titre, cela se fête immédiatement. Danse dans les vestiaires, accolades sur le parquet, selfies avec les supporters, échanges téléphoniques avec les proches... et champagne dans le hall de l'hôtel de l'équipe à Monaco. Le timing déjà serré du voyage retour en prend un coup. Alors que l'équipe devait quitter la Principauté à 22h, elle prolonge le plaisir en refaisant le match. Après tout "ce n'est pas tout les jours que ça arrive" sourit Eric Bartecheky. 

Le pilote de l'avion refuse de décoller

A 23h, tous les joueurs sont dans le car mis à disposition par l'AS Monaco FC. Prêt à partir. "Attendez faut que j'aille chercher mon chargeur de portable" s'exclame Antoine Eïto, qui l'a laissé au bar de l'hôtel. Fin de non recevoir du staff manceau qui prend conscience du retard accumulé. Direction l'aéroport de Nice... où le MSB arrivera 4 minutes trop tard.

Eric Bartecheky et ses adjoints ont dû passer une nuit de plus sur la Côte d'azur - Radio France
Eric Bartecheky et ses adjoints ont dû passer une nuit de plus sur la Côte d'azur © Radio France - Julien JEAN

Le pilote de l'avion réservé par le club sarthois refuse de décoller car le plan de vol ne peut plus être respecté : l'aéroport d'Angers ferme à 2h et les Manceaux n'y seront pas. Les pistes nantaise et rennaise sont étudiées alors que les joueurs et les entraîneurs reste bloqués dans la navette à quelques mètres de leur avion cloué au sol sur le tarmac de l'aéroport de Nice. En vain. 

Novak Djokovic croisé dans la nuit

Retour à l'aéroport où les Tangos vont devoir patienter pendant 2 heures dans un salon privé. La fête est un peu gâchée mais personne ne peste. Les dirigeants se sont fait une raison. Il faut trouver 25 chambres d'hôtel en pleine nuit. Terry Tarpey s'est allongé sur un chariot à bagages, Antoine Eïto joue à la console, Wilfried Yeguete regarde M6... On en oublie presque le trophée tant désiré. 

Terry Tarpey allongé sur un chariot à bagages - Radio France
Terry Tarpey allongé sur un chariot à bagages © Radio France - radio france

Et on remarque à peine Novak Djokovic dont l'avion vient d'atterrir. Le tennisman passe à côté des nouveaux champions de France de basket sans même les voir. "C'était Djoko ?" s'amusent les journalistes présents. Le moment est passé, le Serbe s'est déjà engouffré dans son taxi. Les Manceaux, eux, attendent toujours les leurs. 

La célébration avec les Manceaux à 18h45

Finalement les Tangos sont attendus au Mans vers 15h45. L'équipe et le trophée ont enfin décollé de Nice peu avant midi ce lundi.

Les joueurs, le staff technique et les dirigeants rejoindront les supporters à 18h45 place du Jet d'eau pour célébrer le 5e titre de l'histoire du club.

Le trophée  se sera promené - Radio France
Le trophée se sera promené © Radio France - Julien JEAN