Société

Les bâtiments publics dans le Gard ne sont pas assez accessibles aux handicapés

Par Camille Payan et Benjamin Billot, France Bleu Gard Lozère mardi 29 septembre 2015 à 8:38

L'accessibilité dans le Gard pointée du doigt
L'accessibilité dans le Gard pointée du doigt © Max PPP - Nicolas Barreau

Tous les établissements recevant du public, les ERP, devaient devenir accessibles aux personnes handicapées le 1er janvier 2015, c'est à dire les commerces, les cabinets médicaux, les services publics, dans le Gard on est loin du compte.

S'il fallait attribuer une note au Gard pour l'accessibilité de ses bâtiments publics: mairies, poste, gare, médiathèques elle ne serait pas bonne. Vraiment pas. Même pas la moyenne.

Tous les bâtiments devaient être accessibles aux personnes à mobilité réduite le 1er janvier 2015, ce n'est pas le cas dans le Gard:  sur les 8 000, entre 2 000 et 2 500 sont au normes aujourd'hui.

Un délais supplémentaire de trois ans pouvait être accordé à condition de déposer un Ad'AP: un Agenda d'Accessibilité Programmé c'est à dire un agenda où les bâtiments expliquent comment et quand ils vont entreprendre les travaux de mise au norme. 

Ces Ad'AP devaient être déposés avant le 26 septembre, c'est à dire samedi dernier. Début septembre il y avait 180 demandes enregistrées.

Pour l'Association des Paralysés de France,  les gérants cherchent davantage à trouver une dérogation, plus qu'à se mettre aux normes. 

L'accessibilité dans les lieux publics dans le Gard