Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les belges en Luberon aiment le Tour de France et le saucisson

vendredi 21 juillet 2017 à 19:38 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

La 19° étape du Tour de France a attiré les touristes belges dans le Col du Pointu en Vaucluse. Le jour de la fête nationale belge, ces amateurs de vélo ont applaudi les coureurs et surtout acclamé le cortège Cochonou dans la caravane publicitaire.

Les touristes belges acclament la caravane publicitaire dans le col du Pointu
Les touristes belges acclament la caravane publicitaire dans le col du Pointu © Radio France - Philippe Paupert

Col du Pointu, Bonnieux, France

La 19° étape du Tour de France traversait le Vaucluse de Gignac à Mallemort via Rustrel, Apt, le col du Pointu, la combe de Lourmarin. Le norvégien Edvald Boasson Hagen a remporté cette 19° étape. Le britannique Christopher Froome conserve le maillot jaune.

Le Luberon n'est pas Knokke-Le-Zoute pour le frigo-box

Thierry, Max et leurs amis sont venus de Bruxelles pour des vacances à Roussillon. Ces amateurs de vélo ont "laissé les femmes au bord de la piscine" pour applaudir le peloton. Sylvain a préparé une pancarte pour encourager Froome mais pour le papa, Thierry, "la caravane publicitaire, c'est du lourd".

"Nous, c'est Cochonou qu'on veut!" Max, supporter belge en vacance à Roussillon

Les amis belges sont venus avec des bières belges dans leur glacière, une frigo-box interdite sur les plages de Knokke-Le-Zoute mais tolérée sur les routes du Tour de France. Max attendait fébrilement le passage des Deux Chevaux de la marque Cochonou car "ça n'existe pas en Belgique!"