Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : les bières en plein air, dernières parenthèses d'insouciance à Strasbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

A défaut de pouvoir prendre une bière en terrasse, les pintes se servent dans la rue à Strasbourg. Plusieurs bars font tourner leurs tireuses à plein régime pour servir des verres à emporter. Des dizaines de clients s'agglutinent au comptoir, avec ou sans gestes barrières.

Les bières en plein air rencontrent un grand succès à Strasbourg.
Les bières en plein air rencontrent un grand succès à Strasbourg. © Radio France - Julien Penot

"Un moment donné... Une petite bière ça fait pas de mal non plus !", rigole Mathieu, 24 ans, au milieu de la place Gutenberg de Strasbourg. Gobelet à la main, le jeune homme est venu avec un groupe d'amis, comme Alex, étudiant : "Cela fait plaisir, surtout avec le beau temps qui revient." Ils sont beaucoup à se retrouver le temps d'un apéro, des quais de l'Ill jusqu'au pied de la cathédrale, pour partager un verre. Des moments qui sont devenus rares avec l'épidémie de Covid-19 et son couvre feu à 18 heures.

Se libérer et penser à autre chose

L'instant est conviviale mais la menace du virus plane toujours. "On a pas trop le choix d'être dans la réserve, on essaye de garder les masques quand on a fini la bière", déclare Alex. Plus loin Manon, en étude de communication, s'avoue un peu usée par les mesures sanitaires : "Cela nous passe un peu au-dessus, on met les masques mais là ça fait aussi du bien de l'enlever et de penser à autre chose." 

D'autres se sont fixés quelques règles pour limiter les risques de contamination. "On essaie de rester entre nous et de garder de la distance avec les inconnus", décrit Martina, installée avec ses amis Place des Tripiers.

Ces apéros en plein air sont pour beaucoup les dernières parenthèses de l'avant Covid. "Boire une bière à la maison c'est pas super cool...", grimace Manon, assise au pied de la statue de Gutenberg. En face, le bar du même nom, doit répondre à la cadence d'une grande file d'attente. "Cela compense un peu et puis ça nous fait travailler", lance Thomas, l'un des serveurs derrière le comptoir, toutes les personnes nous remercient, voilà, gagnant-gagnant."

Passé 18 heures, les verres se vident, les groupes se dispersent progressivement sous les yeux de quelques camionnettes de police. Les rues regagnent peu à peu leur calme sous les derniers refrains de la musique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess