Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les billets de TGV du 1er janvier vont être vendus au prix minimum

-
Par France Bleu

La totalité des billets TGV pour le 1er janvier prochain vont être vendus au tarif Prem's, soit le plus bas qui existe, a annoncé la patron de la SNCF Guillaume Pepy dimanche. Les clients qui ont déjà pris leurs billets vont se voir rembourser la différence. Mais pour l'organisation CLCV, c'est surtout de la poudre aux yeux.

TGV
TGV © Maxppp

C'est une annonce qui risque de faire exploser la vente de billets dès son entrée en vigueur mardi : l'intégralité des billets TGV pour la journée du 1er janvier 2014 va être mise en vente au tarif Prem's, c'est-à-dire le prix le plus bas possible. L'opération spéciale a été annoncée dimanche par le président de la SNCF, Guillaume Pépy.

Pas de rancoeur à avoir si vous avez d'ores et déjà pris vos billets pour cette date à un tarif plus élevés : les clients qui ont déjà payé leur voyage auront la possibilité de se faire rembourser, ou de recevoir une compensation correspondant à la différence entre le prix payé et le prix Prem's.

500.000 billets à 29€ en janvier

"Notre politique est de multiplier les prix bas car la crise est dure ", assure Guillaume Pepy. Au 1er janvier, les prix des billets vont augmenter pour répercuter la hausse de la TVA qui passe de 7% à 10%. Mais il n'y aura pas d'augmentation supplémentaire, assure le patron de la SNCF. "Dès janvier, période où les trains ne sont pas bondés, j'ai décidé de mettre 500.000 billets supplémentaires à 29€ pour tout le mois ", a-t-il ajouté.

Mais pour l'organisation CLCV (Confédération de la consommation, du logement et du cadre de vie), c'est avant tout un coup de communication "qui va surtout profiter aux consommateurs qui sont très optimisateurs, très au fait de ces réductions ". Pour le spécialiste transport de la CLCV, François Carlier, la compagnie ferroviaire profite d'une période creuse pour baisser ses prix, alors que les tarifs "seront très élevés très vite " au moment des départs en vacances d'hiver.

François Carlier de la CLCV sur les billets bradés par la SNCF

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu