Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les bistrots de pays au secours de la désertification rurale

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Un café ou un bistrot de pays, c’est bien sur un café de village, mais çà n’est pas que çà, c’est aussi un dépôt de pain ou de journaux, un relais poste, une épicerie de proximité et souvent aussi un restaurant avec des spécialités locales

Camille la toute nouvelle gérante du bistrot de pays de Bully dans la Loire
Camille la toute nouvelle gérante du bistrot de pays de Bully dans la Loire © Radio France - Yves Renaud

Bully, Loire, France

C’est tellement important qu’une association nationale SOS  vient de lancer un appel aux maires pour en ouvrir plus de 1000 dans les prochains mois en France dans des communes de moins de 3500 habitants.

"On a lancé l'appel jeudi dernier et en quelques jours on a eu énormément de réponses" explique Hélène Labrunie, chargée de mission de développement de ce projet. "Et cela continue de monter : on en a une bonne vingtaine tous les jours, qui viennent de la France entière".

53% des communes de moins de 3 500 habitants ne disposent plus de commerce de proximité.

Le groupe SOS se propose de prendre en charge l'ouverture ou le réouverture de cafés de proximité dans les villages  l'association recrutant deux personnes, en local, salariées au  SMIC pour chaque café.  "L'avantage c'est que c'est nous qui courons le risque, ni les salariés, ni la commune"  souligne Jean-Marc Borello. L'association espère ouvrir son premier  bistrot d'ici la fin de l'année. Les candidatures sont ouvertes jusqu'en  2021.

Dans la Loire, on a pas forcement attendu cette initiative nationale pour relancer ce genre d'initiatives. 

Le café de pays "Un air de Campagne" à Bully dans la Loire   - Radio France
Le café de pays "Un air de Campagne" à Bully dans la Loire © Radio France - Yves Renaud

Parfaite illustration de cette idée du Bistrot de Pays  le café baptisé  "un air de Campagne" dans la commune de Bully au sud ouest de Roanne La toute nouvelle gérante du lieu Camille ALEX a fait ses classes dans la restauration, c'est donc une  véritable professionnelle qui s'est installée depuis juillet dernier dans ce café de pays.     

L'idée du café de pays de Bully était née en 2012, au moment  ou le dernier commerce de la commune risquait de disparaître. La mairie propriétaire des murs a fait l'effort de lancer le café.  Et ce concept de café / restaurant / épicerie /  dépôt de pain / semblait répondre aux besoins. 

Depuis il y a quand même eu trois gérants  avec des réussites diverses, mais l'arrivée en juillet dernier de la nouvelle gérante Camille Alex rassure beaucoup Dominique Meyer le maire sur l'avenir de la structure.    

La salle du restaurant et ses 24 couverts, simple et chaleureux  - Radio France
La salle du restaurant et ses 24 couverts, simple et chaleureux © Radio France - Yves Renaud

Depuis la mise en place de la loi Notre, ce sont les intercommunalités qui sont maintenant chargées de l'accompagnement  financier des projets de créations de café de pays. Pour Loire Forez agglomération, c'est le vice président Pierre Jean Rochette  qui suit ces dossiers et pour lui la revitalisation des communes par ce type d'établissement est une priorité.

En tout cas un lieu multiservice permet aux habitants de vivre mieux dans le village Bully ,450 habitants, au sud ouest de Roanne. 

Et ce sont les clients qui en parlent le mieux. 

Marie Pierre vient chercher son pain tous les jours ici, si le dépôt n'existait pas elle serait obligée de faire 14 km pour acheter sa baguette. Soit à Lentigny, soit à Saint-Germain-Laval   

Maxime cet autre habitant est lui installé en terrasse face au paysage des bords de Loire et apprécie tout particulièrement le cadre et l'accueil.

Je viens boire le café tous les matin, on est toujours bien accueilli, on vient manger de temps en temps c'est toujours très bon 

Le paysage de Bully vu de la terrasse du café de pays  - Radio France
Le paysage de Bully vu de la terrasse du café de pays © Radio France - Yves Renaud

Jennifer, la secrétaire du cabinet médical voisin fait partie des clientes les plus fidèles.

Ça fait du bien a tout le monde de se voir, de discuter, et puis ça permet de  garder un lien dans le village donc du coup tout le monde se connait un peu mieux 

Choix de la station

France Bleu