Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les boîtes de Noël des lycéens de Challes-les-Eaux pour les bénéficiaires de la Cantine Savoyarde

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

C'est une initiative qui fait boule de neige pour ce Noël pas comme les autres : des "boîtes de Noël" pour les personnes isolées ou sans-abris et confectionnées maison. Des lycéens de Challes-les-Eaux ont remis une trentaine de colis à La Banque alimentaire. La Cantine savoyarde les répartira.

Avant de partir en vacances des élèves de 1ère du lycée hôtelier de Challes-les-Eaux ont remis leurs boîtes de Noël à la Banque alimentaire de Savoie.
Avant de partir en vacances des élèves de 1ère du lycée hôtelier de Challes-les-Eaux ont remis leurs boîtes de Noël à la Banque alimentaire de Savoie. © Radio France - Bleuette Dupin

Ce Noël ne sera définitivement pas comme les autres. Pour les personnes isolées, sans domicile, il n'y aura pas de repas pris en commun, pour des raisons sanitaires. A la place, des "boîtes de Noël" fabriquées par des particuliers, des associations, des collégiens, des lycéens. seront distribuées. Des lycéens de 2nde et de 1ere en bac pro cuisine et service et commercialisation de l'établissement hôtelier de Challes-les-Eaux ont confectionné une trentaine de ces boîtes. Ils les ont remises juste avant les vacances à la Banque alimentaire de Savoie, qui se chargera de jouer les facteurs. Ces boîtes seront distribuées par la Cantine savoyarde à des personnes isolées.

Objectif du lycée de Challes-les-Eaux : maintenir une action solidaire malgré les contraintes du Covid-19

A l'origine de ce geste, deux enseignantes du lycée partenaire de la Banque alimentaire depuis cinq ans pour l'opération "chefs de cœur". L'opération (un grand repas à Chambéry préparé par plusieurs chefs de la région) a été annulée au printemps dernier, à cause du Covid-19.  L'édition du printemps prochain étant  loin d'être assurée, il s'agissait pour les deux enseignantes de maintenir une action solidaire. " Les fêtes arrivant, je me suis dis que ce serait bien de donner un peu de soi, de son temps ", explique Sandrine Lopez.

Elle a demandé à ses élèves de confectionner des boîtes avec cinq éléments à l'intérieur mais pas d'aliment "fait maison". "Certains ont été frustrés ils pensaient faire des gâteaux mais je leur ai dit que cette année avec le covid et le protocole sanitaire c'était compliqué". Pour le "fait maison", il restait les gants, l'écharpe, le bonnet, ou encore la bougie. Ils devaient aussi mettre un mot personnel dans le colis pour souhaiter de bonnes fêtes.

Témoignages des lycéens qui ont confectionné les boîtes de Noël pour les personnes isolées, au micro de

La Banque alimentaire réfléchit à sa stratégie de collecte pour 2021

La Banque Alimentaire de Savoie salue l'initiative mais souligne qu'elle ne peut répondre à ses besoins. Sa vocation de "collecteur"  pour les associations de solidarité est aussi perturbées par le covid.  Sa principale ressource "chef de cœur"- autour de l'étoilé de La Tania Julien Machet- lui rapporte habituellement près de 25 000 euros. Elle n'a pas pu se tenir en 2020 et pour 2021 c'est très incertain. 

"On va voir en janvier si on peu envisager d'organiser quelque chose", explique la porte-parole de l'association Catherine Zehr. "Malgré toute la bonne volonté et l'investissement de ces jeunes, ça n'est pas à la hauteur des besoins. Il faut qu’on réfléchisse pour la suite. L'ADN de la Banque alimentaire c'est de ne pas demander d’argent mais des denrées. On a un peu évolué avec la collecte dématérialisée - le système du don en caisse qui nous est reversé par les grandes surfaces-. On va réfléchir à notre stratégie sur 2021."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess