Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Les bolides des 24 Heures du Mans passent sur la balance

dimanche 10 juin 2018 à 10:06 Par Thomas Larabi, France Bleu Maine et France Bleu

Le pesage des 60 voitures en lice pour les 24 Heures du Mans a lieu place de la République ce dimanche et lundi. Les pilotes seront également présents pour cette étape technique et administrative obligatoire. L'occasion d'admirer les châssis et de prendre des photos avec les stars du bitume.

L'art-car Corvette C7-Z06 de Larbre compétition l'an dernier.
L'art-car Corvette C7-Z06 de Larbre compétition l'an dernier. © Radio France - Julien Jean

Le Mans, France

Le pesage des soixante voitures en lice pour cette édition 2018 des 24 Heures du Mans se déroule ce dimanche et lundi place de la République.  L'occasion d'admirer les bolides et de croiser les 180 pilotes engagés. 

Le premier engin à monter sur la balance, à  14h30, sera celui de l'écurie Panis-Barthez, piloté par le manceau Julien Canal. Suivront les quatre LMP2 de l'écurie Jackie Chan, qui avait placé deux engins sur le podium du général l'an passé.  

Jenson Button au volant d'une LMP1

La voiture de l'équipe Alpine, toujours appréciée des fans tricolores, se présentera elle en fin d'après-midi sur la place de la République. Et les aficionados de Formule 1 pourront aussi apercevoir Jenson Button, champion du monde en 2009, qui sera au volant d'une LMP1 de l'équipe privée SMP Racing.  

Le plateau sera tout aussi prestigieux lundi, avec à midi le passage des Rebellion Racing. Elles seront pilotées entre autres par le roi de l'endurance André Lotterer, et le jeune Vendéen Thomas Laurent, qui avait fait sensation l'année dernière en terminant 2ème au général.  

Des gros bras

Peu après 16h, les gros bras rentreront en piste, avec les deux Toyota LMP1 et leur pilote vedette Fernando Alonso.  Et si le pilote espagnol est programmé si tard, c'est parce-qu'il descendra tout juste de l'avion, après avoir couru son 300e Grand prix de formule 1 au Canada. 

Enfin c'est le sarthois et ancien pilote F1 Sébastien Bourdais qui clôturera ces deux jours. Il était le grand absent de l'édition 2017, après son impressionnant crash survenu à Indianapolis quelques semaines plus tôt.