Société

Les bons conducteurs sont de moins en moins nombreux

Par Marina Cabiten, France Bleu jeudi 2 avril 2015 à 8:36

Le téléphone au volant, une pratique de plus en plus courante selon le baromètre Axa Prévention 2015 - illustration
Le téléphone au volant, une pratique de plus en plus courante selon le baromètre Axa Prévention 2015 - illustration © MaxPPP

Le nombre de bons conducteurs diminue sur les routes (48% contre 51% en 2014) en raison d'un relâchement des bonnes pratiques, selon le onzième baromètre sur le comportement des Français au volant, publié jeudi par Axa Prévention.

Téléphone, alcool, fatigue au volant, non-respect du feu orange, excès de vitesse... Le baromètre Axa Prévention* publié jeudi révèle que les automobilistes français se relâchent et qu'en voiture, comme dans une bulle, "ils manquent de sens citoyen" comme le formule Axa, qui souligne aussi la moindre importance accordée aux actions de prévention routière (31% contre 46% en 2014).   

Le point positif : les jeunes

Les bons conducteurs, respectueux des règles à la lettre ou avec quelques rares écarts, ne sont que 48%, contre 51% en 2014. De plus en plus d'automobilistes téléphonent au volant , avec ou sans kit mains libres (38% contre 34% en 2014), 28% de conducteurs avouent prendre le volant après avoir bu deux verres (26% en 2014) et 50% reconnaissent prendre le volant ou continuer à conduire alors qu'ils se sentent fatigués (47% en 2014).   

Alcool au volant et défaut de vigilance

Axa Prévention relève cependant un point positif, l'amélioration de la conduite des jeunes . Les 18-25 ans sont ainsi beaucoup moins nombreux que l'an passé à téléphoner au volant (42% contre 57% en 2014) et à rouler à plus de 65 km/h en ville (47% contre 58% en 2014).

À LIRE AUSSI : les bons conducteurs se font rares en Ile-de-France

Manque de courtoisie

En ville, si 56% des conducteurs estiment qu'il est dangereux de ne pas s'arrêter au feu orange , ils sont portant 78% à le faire (72% en 2014). Seuls 50% des automobilistes pensant à utiliser leur clignotant pour signaler leur changement de direction ou de file (57% en 2014).   

Les Français reconnaissent leur manque de courtoisie au volant : 67% des automobilistes reconnaissent s'énerver et insulter les autres conducteurs, 51% ne pas laisser la priorité à un piéton attendant à un passage, 26% forcer une priorité à droite et 18% se garer sur un emplacement réservé ou un trottoir.   

Concernant l'alcool, 21% des 18-25 ans prennent le volant après avoir bu deux verres d'alcool, ce qui fait une nouvelle fois de cette catégorie des automobilistes plus vertueux que la moyenne des conducteurs (28%).   

Les mauvais comportements au volant - Aucun(e)
Les mauvais comportements au volant
Avec des passagers à bord - Aucun(e)
Avec des passagers à bord

*Cette enquête menée par téléphone par l'institut TNS Sofres pour Axa Prévention a été réalisée du 16 au 30 décembre 2014 auprès d'un échantillon national représentatif de 1.510 automobilistes.