Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les boulangers d'Indre-et-Loire misent sur la qualité pour contrer les boulangeries industrielles

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

La Fédération des boulangers d'Indre-et-Loire veut enrayer la multiplication des boulangeries industrielles ou des réseaux franchisés. Elle a créé la charte "100% viennoiserie maison" qui compte 80 adhérents et forme ses boulangers à la qualité grâce à des stages animés parfois par un MOF.

On compte 4 fois plus d'adhérents à la charte en 4 ans
On compte 4 fois plus d'adhérents à la charte en 4 ans © Maxppp - Bruno Levesque/IP3

Jusqu'à mercredi, 80 boulangers suivent une formation "qualité" à Savonnières, dispensée par Gaëtan Paris, sacré meilleur ouvrier de France en 1997. La Fédération d'Indre-et-Loire des artisans-boulangers entend, par cette action, contre-attaquer la prolifération des grosses boulangeries ou des boulangeries industrielles. Les boulangers souhaitent revenir aux fondamentaux : faire de la qualité, pour attirer une clientèle friande de bons produits.

Toute cette démarche s'inscrit dans le cadre de la création de la charte "100% viennoiserie maison" qui a été lancée il y a 4 ans en Touraine. Elle comptait 20 artisans-boulangers en 2013, on en compte 4 fois plus aujourd'hui. On a ramené des boulangers à la raison, explique Frédéric Flu, boulanger à St Cyr-sur-Loire. On a des jeunes boulangers qui s'installent, qui ont envie de se battre contre les chaines. On est là aussi pour l'amour du métier.

Mais le travail est encore long. Beaucoup de boulangers ont opté pour la viennoiserie industrielle. Gaëtan Paris est meilleur ouvrier de France, et anime ces stages "qualité". Pour lui, "La profession est tombée dans la facilité."

Par manque de personnel souvent, les boulangers ont sous-traité la viennoiserie et se sont mis au congelé

Gaëtan Paris a donc décidé d'aller à la rencontre des boulangers et de leurs apprentis : démonstrations d'un savoir faire, recettes de croissants ou pain au chocolat revisités... Il faut dire que le métier de boulanger s'est égaré. Frédéric Flu est boulanger à St Cyr-sur-Loire. Il dit faire de la re-formation.

On récupère des artisans, des apprentis, qui sortent des chaines ou de l'industriel mais qui ont appris zéro - Frédéric Flu, boulanger à St Cyr

Un constat que confirme Baptiste, 22 ans. Il a fait un stage dans la grande distribution, il s'en souvient encore. Vous envoyez des sacs, tout est dedans. Vous mettez le sac dans le pétrin avec un peu d'eau et ça fait la brioche. Pourtant, il faut 8 ingrédients pour faire une bonne brioche. C'est juste une question de rentabilité.

Ce n'est pas fait avec passion - Baptiste, apprenti

D'ici l'année prochaine, la Fédération des artisans-boulangers d'Indre-et-Loire entend poursuivre sa mue. Elle va lancer (en plus de la charte viennoiserie 100% maison), une charte du fait maison pour la pâtisserie.

Choix de la station

France Bleu