Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les boulangers pâtissiers des Pays de la Loire se retrouvent à Nantes pour défendre leur métier

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu Loire Océan

Ce lundi, les boulangers pâtissiers des Pays de la Loire ont rendez-vous à Nantes. Depuis le mois de septembre, la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie organise un tour de France des régions. L'objectif : mobiliser les troupes autour des grands sujets d'actualité de la profession.

La boulangerie Prud'homme fait du 100% maison
La boulangerie Prud'homme fait du 100% maison © Radio France - Romane Porcon

Quelaines-Saint-Gault, France

Il faut défendre les boulangers artisans. Ce lundi 21 octobre, les boulangers pâtissiers des Pays de la Loire ont rendez-vous à Nantes. La Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie organise depuis le mois de septembre un tour de France des régions. L'objectif c'est de défendre leur profession et de discuter des préoccupations des boulangers : recrutement du personnel, croissant fait maison, mise en place d'une Charte de qualité. Tous les professionnels du secteur sont conviés à cette réunion pour échanger.

Du 100% maison

Il existe de plus en plus de points de vente de pains : supermarché, petits commerces, boulangeries. Certains pains ne sont pas faits maison. Une vraie concurrence pour les boulangers artisans. Julien Prud'homme est boulanger artisan à Quelaines-Saint-Gault. Depuis 9 ans, il fait tout maison : "Ah non c'est pas du carton chez nous. Je fais du 100% maison et si un jour on ne peut pas le faire je le dirai aux clients. Je ne cautionne pas ceux qui font ça, malheureusement en tant qu'artisan on côtoie beaucoup de commerciaux qui vendent les matières premières et qui nous disent que 50% des boulangers qui ne font plus leurs viennoiseries." 

Alors comment faire la différence entre un croissant surgelé ou un croissant fait maison ? Julien, le boulanger artisan nous livre quelques astuces : "Grâce au poids. Un croissant pur beurre qui est fait maison ça pèse. Alors qu'un croissant qui sort du congélateur c'est du vent, il est très léger. Vous verrez la différence avec un artisan." Du coup, il aimerait que la Confédération mette en place quelque chose pour distinguer le fait maison. Anaïs, sa femme a déjà essayé : "Après c'est pas facile de prouver aux gens. On essaie de se battre là dessus. On a mis du temps à faire comprendre aux gens que nous on travaille avec nos mains. On a mis beaucoup d'affiches pour dire que mon mari les fabrique à la main et qu'il se lève pas pour rien. Après certains mettent viennoiseries maison et ce n'est pas fait maison. Les gens se rendent compte par rapport au goût quand même." 

Justement, Françoise achète toujours son pain chez un boulanger artisan : "Au moins c'est de la qualité. Il faut les défendre parce qu'après quand il y en aura plus on sera embêtée surtout dans les petits bleds. Vous pourriez aller en supermarché mais la qualité n'est pas la même."  Simon lui aussi veut défendre les petits artisans : "Et puis _le pain du boulanger est bon le lendemain et ceux du supermarché c'est de la brique_. Les gens préfèrent avoir du pain qui sort du four. On voit de plus en plus des artisans disparaîtrent par rapport aux grandes surfaces et aux chaines qui s'installent n'importe où." Ici à Quelaines-Saint-Gault, il y a deux boulangers artisans qui résistent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu