Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les boutiques de CBD, ce "cannabis légal", fleurissent sur Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Un troisième magasin de produits à base de CBD, le "cannabis légal", ouvre ce samedi sur Orléans. Les produits en vente ne doivent pas contenir plus de 0,2% de THC, la molécule active à l'effet euphorisant.

Dans son magasin, Maxime Cottin, l'un des cogérants de Weed Paradise, propose 17 variétés d'herbe au CBD.
Dans son magasin, Maxime Cottin, l'un des cogérants de Weed Paradise, propose 17 variétés d'herbe au CBD. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Ce sont des boutiques qui fleurissent en ce moment dans les villes de France : les magasins de produits à base de CBD : le cannabidiol. A l'aspect et à l'odeur, impossible ou presque de le différencier de l'herbe de cannabis illégale. Mais le cannabis en vente dans ces magasins de contient pas, ou très peu, de THC, la molécule à l'origine de l'effet euphorisant. A Orléans, un troisième point de vente ouvre ce samedi. Après Zad Orléans, rue Bannier, et Deli Hemp, rue de la croix de Malte, Weed Paradise s'installe en plein centre-ville, rue des 3 clefs. 

Pour être autorisée à la vente en France, l'herbe doit contenir moins de 0,2 % de THC. Les contrôles de police sont nombreux, ainsi que les fermetures de magasin. "On ne redoute pas parce qu'on est vraiment dans la légalité, avec un produit en dessous de 0,2% de THC", assure Maxime Cottin, l'un des cogérants de Weed Paradise. "On a aucune crainte là-dessus, on fait confiance à notre fournisseur. Il y a deux contrôles en laboratoire qui justifient les moins de 0,2%." 

De l'herbe à consommer en infusion

Au total, en plus des huiles de cannabis, du rhum au chanvre et des cookies, quelques 17 variétés différentes d'herbes sont proposées. "Les gens savent que ce sont des produits qui ne donneront pas les même effets que les fleurs avec du THC. C'est pour cela que l'on a des gens qui en achètent. Les effets du THC, cela va rendre un peu paranoïaque, ramollir un peu l'être humain. Le CBD c'est complètement différent : cela va déstresser, enlever l'anxiété, apaiser", poursuit le gérant de Weed Paradise. Parmi ses clients, des personnes qui veulent diminuer certaines douleurs, l'arthrose, des problèmes de dos, mais également un mauvais sommeil. "Ou sinon des gens qui veulent arrêter la drogue sous forme de THC."

L'herbe est analysée à deux reprises pour garantir un taux de THC inférieur à 0,2%.
L'herbe est analysée à deux reprises pour garantir un taux de THC inférieur à 0,2%. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Ce produit, interdiction de leur proposer à fumer, l'herbe doit être consommée sous forme de tisane. "En France, la législation demande qu'on la vende pour des infusions. Après le client en fait ce qu'il veut", reconnait Maxime Cottin, qui l'assure pourtant "si vous voulez la fumer je dis non, je ne la vend pas pour que vous la fumiez."

En plus de l'herbe, il existe de nombreux dérivés du CBD, comme des cookies ou de l'huile de cannabis.
En plus de l'herbe, il existe de nombreux dérivés du CBD, comme des cookies ou de l'huile de cannabis. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

"C'est un produit qui a de l'avenir. Tous les jours il y a des ouvertures de CBD shops", selon l'ancien restaurateur, qui s'est donc reconverti sur le tard et souhaite déjà ouvrir une nouvelle boutique prochainement du côté de Rennes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess