Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les boutiques de produits au cannabidiol se multiplient à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Une nouvelle boutique de la franchise O'CBD Shop est ouverte depuis deux semaines rue Jean Jaurès à Limoges. Le confinement puis l'avis de la Cour de justice de l'Union européenne en faveur de la commercialisation de CDB donne un coup d'accélérateur au marché et les clients sont au rendez-vous.

Huiles, crèmes, tisanes ... même si le tabou est toujours là, les produits au CBD attirent de plus en plus.
Huiles, crèmes, tisanes ... même si le tabou est toujours là, les produits au CBD attirent de plus en plus. © Radio France - Noémie Philippot

Les magasins aux enseignes vertes avec un logo évoquant une feuille de cannabis se multiplient à Limoges. À l'intérieur : des tisanes, des crèmes, des huiles ... uniquement des produits à base de CBD. C'est le diminutif de cannibidiol, la molécule qui ne "défonce" pas du cannabis

Depuis le 19 novembre, la position de la justice européenne est claire. Elle estime que le CBD n'est pas un stupéfiant donc interdire sa vente en France est illégal. Cette décision ouvre la voie à de belles affaires pour les vendeurs de CBD. 

Des ouvertures de boutiques de CBD "chaque mois voire chaque semaine"

"L'épée de Damoclès n'est plus au-dessus de la tête" estime Jérôme Peyruchaud, gérant de la Maison du CBD avenue Georges Dumas à Limoges. Il était poursuivi depuis le mois de mai pour trafic de cannabis parce qu'il vendait des produits à base de cannabidiol, le parquet avait requis deux ans de prison. Suite à cette décision européenne, il a été relaxé. "Les clients savent sur quel pied danser. Ils se demandaient si c'était vraiment légal ou pas." 

Jérôme Peyruchaud estime que la décision de la justice européenne va permettre de lever petit à petit le tabou pour certains clients potentiels.
Jérôme Peyruchaud estime que la décision de la justice européenne va permettre de lever petit à petit le tabou pour certains clients potentiels. © Radio France - Noémie Philippot

Pour lui comme pour son confrère d'O'CBD Shop c'est une évidence : il y aura de plus en plus de clientèle. "Que ça soit à Limoges ou même dans toutes les autres villes, on voit que chaque mois quasiment voire chaque semaine il y a des ouvertures" explique Valentin Cane qui vient justement d'ouvrir ce 12 janvier un deuxième magasin rue Jean Jaurès. "Il faut aller très très vite sinon on se fait prendre de cours."

D'ici février, à peine plus d'un an après l'ouverture de sa première boutique, la franchise de Vincent Cane devrait compter 10 ou 11 magasins de CBD.
D'ici février, à peine plus d'un an après l'ouverture de sa première boutique, la franchise de Vincent Cane devrait compter 10 ou 11 magasins de CBD. © Radio France - Noémie Philippot

Une clientèle très diverse "de 18 ans jusqu'à bien 85 ans"

Parmi leurs clients, il y a d'anciens consommateurs de cannabis comme Séverine et Thomas. Elle consomme du CBD pour son anxiété car "si ça peut éviter certains mauvais effets secondaires avec juste le côté détente, pas le côté dépendance, c'est tout benef." Quant à Thomas, le CBD soulage ses douleurs aux genoux et au dos, sans "les effets secondaires des médicaments classiques. Ça ne part pas comme si on prenait des médicaments mais ça soulage."

Même s'ils soulignent qu'acheter du CBD peut être un peu tabou, Vincent Cane constate que sa clientèle est très large, "de 18 ans jusqu'à bien 85 ans" et dépasse les habitués du cannabis. "En général les clients qui ont le plus gros panier, ce sont les 40 ans jusqu'à 80 ans."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess