Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Britanniques du Limousin demandent en nombre un titre de séjour pour rester ici après le Brexit

-
Par , France Bleu Limousin

Les Britanniques disposent désormais d'un site internet spécial pour faire leur demande de titre de séjour pour rester en France après le Brexit. En Limousin, ils sont déjà nombreux à avoir fait cette demande et cela devrait même augmenter encore avec ce site qui facilite les démarches.

Un titre de séjour sera obligatoire à partir d'octobre 2021 pour tous les ressortissants britanniques
Un titre de séjour sera obligatoire à partir d'octobre 2021 pour tous les ressortissants britanniques © Maxppp - Philippe Turpin

Les demandes de titres de séjour par des Britanniques explosent. Plus l'échéance du Brexit approche, plus les Anglais résidant en France demandent leur carte pour pouvoir continuer à vivre ici. Ils sont ainsi 3.000 déjà à avoir fait leur demande en Haute-Vienne. Ils n'étaient que 1.200 en début de cette année. Et ça devrait augmenter encore puisque depuis lundi dernier un site internet dédié a été ouvert par le gouvernement pour leur faciliter la tâche. 

Eux devenus français, leur fils toujours anglais

Mais le parcours n'est pas encore tranquille a constaté Kirsty Bissel qui vit depuis 5 ans à Saint-Martial-sur-Isop en Haute-Vienne. Car le site a été très vite pris d'assault par ses compatriotes qui veulent tous évidemment faire rapidement leur demande. "J'ai lu sur Facebook que le site est même saturé" explique-t-elle. Elle va donc réessayer d'ici deux semaines, le temps que le site internet soit de nouveau opérationnel normalement. Samantha Parry, installée avec sa famille à Espagnac en Corrèze, ne pensait pas elle devoir être dans l'obligation de demander sa carte de séjour. Elle vient d'obtenir la naturalisation tout comme James son mari. Mais elle doit faire la demande pour son fils qui n'a pas pu encore devenir Français lui. Sa demande était faite sur le dossier de sa mère, mais elle n'a pas abouti avant qu'il ait 18 ans. Et du coup il doit repartir à zéro. "En fait il est retombé en bas de la liste et il attend encore" regrette Samantha.

Un retour en arrière

Les demandes de titres de séjour devraient augmenter d'autant plus que la perspective d'un Brexit sans accord est de plus en plus certaine aujourd'hui. Car nombre de Britanniques espéraient encore un accord. Et pensaient échapper à la nécessité d'un titre de séjour. Une bizarrerie somme toute pour ces personnes qui vivent parfois depuis longtemps ici sans ce type de document. Et même un retour en arrière selon Mary Tarry de Marval en Haute-Vienne. "Quand je suis venue il y a 30 ans on avait cette carte de séjour pendant 10 ans et après on nous disait qu'on avait pas besoin de cette carte".

Des permanences d'accueil

Malgré la mise en route de ce site internet dédié beaucoup de Britanniques craignent toutefois de ne pas pouvoir obtenir ce fameux titre de séjour. "Il y en a qui ont un peu peur. Ils ont entendu des rumeurs qui disent que c'est très difficile" explique Mary Tarry. "Pour ceux qui ne sont pas du tout inscrits dans le système français ça va être plus compliqué" reconnait-elle. De fait les personnes doivent justifier notamment de revenus imposables en France, d'une protection sociale etc. Pour aider toutes ces personnes dans leurs démarches Mary Tarry et l'association franco-britannique qu'elle préside proposent à Marval des permanences d'accueil. Tous les Britanniques devront avoir fait une demande de titre de séjour avant le 31 juillet 2021. Certains ont entamé une démarche plus radicale. Ils ont demandé la nationalité française. 48 dossiers ont été déposés en 2020 en Haute-Vienne. Et 11 décrets de naturalisation ont été accordés depuis le début de l'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess