Société

A Pau, les buralistes disent non au paquet neutre

Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn mardi 8 septembre 2015 à 19:39

Un bureau de tabac "neutralisé"
Un bureau de tabac "neutralisé" © Radio France - Marie- line Napias

Quelques dizaines de buralistes du Béarn et de la Soule ont manifesté devant la préfecture à Pau ce mardi après-midi. Ils refusent le projet de la ministre de la santé Marisol Touraine qui veut rendre obligatoire les paquets neutres.

Les buralistes Béarnais ont participé à un mouvement national, organisé dans quatre- vingt villes. Le 22 juillet dernier, la commission des affaires sociales du Sénat a supprimé le projet de paquet neutre du projet de loi Santé, mais Marisol Touraine a annoncé son souhait de réintroduire cette mesure en séance publique, à partir du 14 septembre.

Des radars encapuchonnés et des ballons dans le ciel de Pau

Pour se faire entendre, les manifestants avaient, dans la nuit, recouvert des radars automatiques avec des sacs poubelles et des affiches contre le paquet neutre. Ils ont ensuite lâché dans le ciel 159 ballons blancs pour symboliser les 159 bureaux de tabac qui ont fermé sans repreneur depuis 2003 dans le département.

La France serait le seul pays d'Europe à vendre des paquets neutres

Ces fameux paquets neutres ne comporteraient que les fameuses photos choc de dégâts provoqués par le tabac, et l'avertissement sanitaire, la marque du cigarettier n’apparaîtrait qu'en tout petit en bas et sur le côté du paquet. 

Ils estiment qu'on les maltraite alors qu'ils sont des collecteurs de fiscalité pour l’État (plus de 14 milliards d'euros en 2014). Ils dénoncent la surcharge de travail : au déballage et pour ranger des paquets où la marque sera écrite en tout petit. La concurrence avec les ventes transfrontalières, la contrebande. La facilité de contrefaçon. La distorsion au sein de l'Europe, puisque pour l'instant la France est le seul pays à vouloir vendre des paquets neutres (la Belgique, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Italie et l'Espagne ont déjà dit non).

Les buralistes qui participaient à la manifestation ne manquent pas d'arguments contre ce projet

Les buralistes disent non au paquet neutre

Les tabaculteurs du département sont à leurs côtés. Il y a une trentaine de tabaculteurs dans le département, et trois cent cinquante pour toute l'Aquitaine. En 2008 ils ont crée une société : "Traditab" pour commercialiser leur tabac en France. Il est vendu sous forme de cigarettes fabriquées en Belgique et de tabac à rouler. Il y a vingt sept salariés. 

Le paquet neutre : une catastrophe pour la filière locale du tabac

Les tabaculteurs d'Aquitaine avait en projet cinq embauches et la création d'une unité de fabrication de cigarettes dans la région. Il y a aussi des tests pour produire du tabac bio. Le paquet neutre pourrait sonner le glas de ce développement économique.

Les buralistes disent non au paquet neutre

Didier Etcheveste est producteur de tabac dans le 64. Il est très inquiet de ces paquets neutres. La marque des tabaculteurs d'Aquitaine n'a pas de moyens publicitaires comme les grands cigarettiers. Pourtant la production locale permettrait de mieux contrôler la composition des cigarettes qui est très controversée.