Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les buralistes du Bas-Rhin appelés à stopper la vente de tickets CTS

mardi 21 novembre 2017 à 6:41 Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Les buralistes du Bas-Rhin appelés à la solidarité par leur chambre syndicale. Elle leur demande de cesser la vente des produits CTS, alors que de nombreux buralistes de l'Eurométropole souffrent de l'extension de la ligne D du tram entre Strasbourg et Kehl, où le tabac est moins cher qu'en France.

manifestation de buralistes à Strasbourg
manifestation de buralistes à Strasbourg © Radio France - Corinne Fugler

Alsace, France

Nouvelle mobilisation à l'appel de la chambre syndicale des débitants de tabac du Bas-Rhin : dès ce mardi, les buralistes du département sont appelés à boycotter la vente de tickets de bus et de tram de la CTS en solidarité avec les buralistes de l'Eurométropole.

Vers des actions coup de poing ?

Avec l'extension du tram D entre Strasbourg et Kehl, "les buralistes sont dans une situation préoccupante" selon la chambre syndicale des débitants de tabac du Bas-Rhin, parce que le tabac est moins cher en Allemagne qu'en France. Ils réclament la tenue d'une table ronde, "pour lutter comme la logique le voudrait contre les achats transfrontalier du tabac" explique Patrice Soihier, président de la chambre syndicale des débitants de tabac du Bas-Rhin.

Si le boycott ne suffit pas, les buralistes menacent de perturber la circulation des trams sur cette ligne. Ils réfléchissent aussi à des actions en justice. Les débitants de tabac réclament par ailleurs un changement de législation, pour limiter l'importation du tabac à un ou deux paquets autorisés par personne.