Société

Les cadenas de l'amour vendus aux enchères pour aider les réfugiés

Par Marion Chantreau, France Bleu Paris Région et France Bleu samedi 10 décembre 2016 à 11:37

Les cadenas de l'amour du pont des Arts vont être vendus aux enchères
Les cadenas de l'amour du pont des Arts vont être vendus aux enchères © Radio France - Radio France

Début 2017, dix tonnes de cadenas de l'amour seront vendues aux enchères par la ville de Paris. L'intégralité des bénéfices générés par cette vente serviront à financer des actions de solidarité et de soutien aux réfugiés.

Appelés "cadenas de l'amour", en référence à l'habitude des couples de touristes d'accrocher des cadenas sur certains ponts de la capitale, dix tonnes de ces objets vont être vendues aux enchères début 2017, annonce la ville de Paris sur son compte Twitter ce samedi.

Les bénéfices générés par cette vente serviront à financer des actions de solidarité et de soutien aux réfugiés.

Au total, 65 tonnes de cadenas ont été retirés des ponts de la capitale, ces derniers mois (dont 45 tonnes sur le pont des Arts). La vente aux enchères d'une partie d'entre-eux sera organisée par la ville de Paris avec le concours du Crédit municipal de Paris. Pour ce faire, l'énorme stock de cadenas sera divisé en autant de "grappes" que de lots destinés à la vente.

Bruno Julliard, premier adjoint de la maire de Paris chargé de la culture et du patrimoine, précise que Paris continuera d'accueillir "les amoureux du monde et se félicite d'un changement des habitudes qui a commencé à s'amorcer et est en train de s'amplifier."

Dès le début de son mandat, Anne Hidalgo, maire de Paris, avait chargé son premier adjoint de trouver des solutions alternatives, artistiques et écologiques pour mettre fin à la pratique dite "des cadenas de l'amour". L’élu a lancé une opération de communication, invitant les amoureux à sceller leur union par un "selfie" plutôt que par un cadenas.