Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Les cafards sont devenus nos colocataires", une habitante de La Seyne-sur-Mer dénonce l'insalubrité de son immeuble

vendredi 1 février 2019 à 10:14 Par Camille Payan, France Bleu Provence

Alors que la fondation Abbé Pierre publie son rapport annuel et parle de quatre millions de mal logés en France, une habitante de La Seyne-sur-Mer évoque sur France Bleu Provence des conditions de vie indignes dans un immeuble de la cité Berthe.

La cité Berthe à la Seyne-sur-Mer.
La cité Berthe à la Seyne-sur-Mer. © Maxppp - maxppp

La Seyne-sur-Mer, France

Cette fois, c'est trop et les habitants de la cité Berthe de La Seyne-sur-Mer sont saturés de vivre dans des conditions insalubres. Chyraze Saidana vit dans un appartement d'un immeuble avec ses enfants et elle dénonce, ce vendredi sur France Bleu Provence des conditions terribles. 

"Les rats s'invitent à l'intérieur du bâtiment, les cafards sont devenus nos colocataires et depuis des années on a en permanence des problèmes d'eau chaude" - Chyraze  

Régulièrement la chaudière qui alimente quatre bâtiments HLM tombe en panne. La dernière panne a duré du 20 décembre 2018 au 23 janvier 2019. Pendant toute cette période les habitants n'ont pas eu d'eau chaude. 

"Souvent l'eau coupe pendant qu'on lave nos enfants, on doit les faire attendre dans le froid le temps de faire bouillir l'eau pour terminer la douche."

Les habitants dénoncent le silence du bailleur social, qui en plus de ne pas communiquer sur les problème récurrents ne répond pas, selon eux, à leur sollicitation. Ils envisagent désormais de porter plainte. 

C'est toute la cité qui est pointée du doigt par les habitants, notamment à cause des problème de sécurité, les habitants ont toujours en tête le règlement de compte survenu au mois de septembre 2018 : deux personnes ont été tuées dans un règlement de compte ( jeune de 14 ans et un ancien joueur de l'AS Saint-Etienne). 

"Il faudrait démolir les tours et les reconstruire. Il y a tout à revoir dans cette cité." - Chiraze