Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les cartes de vœux, une tradition ancienne qui perdure en Vaucluse

jeudi 31 décembre 2015 à 4:16 Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse

Au sein du fonds privé des archives départementales de Vaucluse, on retrouve des cartes qui ont plus de 100 ans !

Cartes de voeux des Archives départementales de Vaucluse
Cartes de voeux des Archives départementales de Vaucluse © Radio France - Julien Rudéric

Avignon, France

Envoyer ses vœux de bonne année, voilà qui ne date pas d'hier ! On peut le constater aux archives départementales, nichées au sein du Palais des papes à Avignon.

Certaines pièces ont dépassé la centaine d'années, preuve que nos arrières-grands-parents prenaient aussi (et surtout) la plume pour envoyer leurs vœux à leurs proches.

Archives départementales de Vaucluse - Radio France
Archives départementales de Vaucluse © Radio France - Julien Rudéric

Reportage aux Archives de Vaucluse de Julien Rudéric

Bernard Thomas gère les fonds privés des archives, et a retrouvé pour France Bleu Vaucluse des cartes fantaisies  qui datent des années 1900-1920 : 

"On a des photographies coloriées d'hommes, de femmes, d'enfants, des motifs dessinés ou imprimés (...) bouquet de houx, guirlande de fleurs, fer à cheval. C'est une marque du goût de cette époque, il y a de grandes permanences, des cartes avec des bouquets de fleurs."

Aujourd'hui, "contrairement à ce qu'on croit, les gens viennent acheter leur carte, prennent plaisir à choisir une belle carte, car c'est quelque chose qui va rester" estime Valérie, gérante de la maison de la presse à Avignon. 

"Ce sont les cartes les plus chères qui partent, c'est de la belle qualité, des modèles qu'on ne trouve pas partout. C'est ce que les clients recherchent."

Reportage à Avignon de Julien Rudéric