Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Pass sanitaire : les centres commerciaux des Landes dans le flou

-
Par , France Bleu Gascogne

Le pass sanitaire doit être étendu aux centres commerciaux début août. Mais pour l'instant, les commerces landais sont dans le flou total et n'ont toujours aucune information.

En cas d'extension du pass sanitaire, le centre commercial du Grand Moun à Mont-de-Marsan perdrait 30 à 40 % de son chiffre d'affaires
En cas d'extension du pass sanitaire, le centre commercial du Grand Moun à Mont-de-Marsan perdrait 30 à 40 % de son chiffre d'affaires © Radio France - AURÉLIE LAGAIN

Le pass sanitaire entre en vigueur pour les cinémas, les théâtres et les musées ce mercredi 21 juillet. Il doit être étendu aux centres commerciaux début août. Mais les commerces sont dans le flou total. Pour l'instant, dans les Landes, les centres commerciaux du Grand Moun à Saint-Pierre-du-Mont et du Grand Mail à Saint-Paul-lès-Dax n'ont toujours aucune information. La préfecture non plus. 

Inquiétudes sur la fréquentation 

"C'est le grand flou", s'inquiète Fabien Bornancin, le directeur du Grand Moun. Si le pass sanitaire devenait obligatoire, il perdrait 30 à 40 % de son chiffre d'affaires à cause de la baisse de fréquentation. "Personne ne voudra se faire tester simplement pour aller faire ses courses", assure-t-il. Et plus de la moitié des Landais n'ont toujours pas un schéma vaccinal complet.

"Il suffit de regarder le nombre de personnes vaccinées ou qui ont un pass sanitaire à jour dans le département, on doit être entre 35 et 40 %. Je vous laisse imaginer le manque de fréquentation que nous pourrions subir", ajoute Vincent Jacquemain, le directeur du Grand Mail. Près de 48 % des Landais ont reçu deux doses de vaccin.

Les directeurs du Grand Moun et du Grand Mail ne voient pas l'intérêt du pass dans les centres commerciaux. Ils estiment en faire déjà assez en termes de sécurité sanitaire.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess