Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les cèpes font leur apparition en Périgord

Par

De la pluie en abondance et des températures encore très douces. Il n'en fallait pas plus pour que les cèpes montrent le bout de leurs chapeaux dans les bois du Périgord. Certains ramasseurs commencent à en trouver, et les champignons font une apparition timide sur les marchés.

Cèpe dans les bois du Périgord vert (illustration) Cèpe dans les bois du Périgord vert (illustration)
Cèpe dans les bois du Périgord vert (illustration) © Radio France - Emmanuel Claverie

Bonne nouvelle pour les nombreux passionnés de champignons que compte le Périgord. Les fortes pluies de ces derniers jours, et les températures encore très douces pour un début d'automne ont fait leur effet. Les premiers cèpes sont sortis de terre ! Pas de quoi remplir encore de pleins bocaux, mais les champignons tant prisés par les amateurs périgourdins ont fait leur apparition dans les bois.

Publicité
Logo France Bleu

Sur le marché de Bergerac

Tout sourire, Monique, une Bergeracoise passionnée de champignons a trouvé ses tout premiers dès mardi  21 septembre. "J'y suis allée hier témoigne-t-elle et j'en ai trouvé quelques uns vraiment tout petits, signe que la poussée commence, ainsi qu'une petite poignée de giroles. Je reviens du marché de Bergerac, et il y en avait un tout petit peu, avec quelqu'un qui venait du secteur de Saint-Pierre-de-Chignac, et autre qui venait lui du Lot-et-Garonne, mais vraiment très peu et des tout petits. La saison est propice maintenant se félicite-t-elle, et on va pouvoir faire des randonnées dans les bois. 

Poêlée de cèpes en Périgord © Radio France - Emmanuel Claverie

La pousse va-t-elle durer?

Membre de la Société mycologique du Périgord, Daniel Lacombe rappelle que cette année déjà, une poussée de cèpes d'été s'était produite au début du mois de juillet dernier, incitant la commune de Villefranche-du-Périgord a mettre en place un marché test.

Cette fois, les conditions météorologiques sont réunies pour une pousse d'automne. "Il faut de 10 à 15 jours après de fortes chutes de pluie pour voir apparaître les premiers cèpes confirme ce spécialiste, s_achant qu'une poussée dure 5 à 6 jours en moyenne. Pour que les pousses se succèdent_ poursuit-il, il faut un peu de soleil, mais aussi de la pluie, car s'il y avait une longue période de sécheresse, les terrains seraient trop secs pour permettre aux champignons de sortir. Mais s'il pleut de temps en temps, et que les températures restent tout à fait satisfaisantes on peut tout à fait avoir encore des cèpes et d'autres espèces aussi".

Panier de cèpes dans le Périgord (illustration) © Radio France - Emmanuel Claverie

99% des forêts de Dordogne sont privées

L'arrivée des cèpes va inciter de nombreux Périgourdins à arpenter les bois du Périgord. Mais attention, 99% des bois du Périgord appartiennent à des particuliers rappelle Daniel Lacombe. "Il faut donc l'autorisation du propriétaire pour cueillir des champignons dans ces bois. Dans le cas contraire, vous vous exposeriez à des amendes. Et ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de panneau qu'on peut se dire qu'on a le droit d'aller dans les bois ! précise Daniel Lacombe. 

"En contrepartie, il reste les forêts domaniales, communales, il y en a un peu partout dans le département. Vous pouvez aussi trouver des cèpes en bordure de route ou même sur les chemins de randonnée qui eux sont publics" rappelle l'ancien président de la société mycologique du Périgord.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu