Société

Les Chiennes de garde dénoncent une pub jugée sexiste du conseil général de la Moselle

Par Leila Benjelloun, France Bleu Lorraine Nord mercredi 5 mars 2014 à 17:36

Conseil général Moselle campagne de pub sexisme minceur déchet tri, mars 2014.
Conseil général Moselle campagne de pub sexisme minceur déchet tri, mars 2014. © Conseil général de Moselle

A quelques jours de la journée internationale des droits des femmes, la Moselle est pointée du doigt sur les réseaux sociaux à cause d'une publicité jugée sexiste. L'association des Chiennes de garde a porté plainte auprès du jury de la déontologie publicitaire.

La publicité qui est dénoncée par les Chiennes de garde fait partie d’une campagne menée par le conseil général de la Moselle pour la réduction et la valorisation des déchets.

C’est une militante mosellane de l’association féministe qui a prévenu la présidente du collectif, Marie-Noëlle Bas. Elle a découvert la publicité sur la dernière page du numéro de février du magazine du conseil général de la Moselle. Marie-Noëlle Bas a décidé de porter plainte pour sexisme au nom des Chiennes de garde auprès duJury de la déontologie publicitaire (JDP). « Ce qui nous pose un problème également en tant qu’association féministe, c’est que ce soit avec de l’argent public qu’on fasse ce genre de chose, pas un euro d’argent public pour du sexisme  » confie Marie-Noëlle Bas.

Pub sexiste / SON

Version femme, version homme

La publicité avait été déclinée au mois de novembre sur des panneaux d’affichage en deux versions : la version féminine sur fond rose et la version masculine sur fond bleu . Une campagne de communication qui n’avait, à l’époque, suscité ni indignation, ni plainte officielle.

Conseil général Moselle campagne de pub sexisme minceur déchet tri, mars 2014. - Aucun(e)
Conseil général Moselle campagne de pub sexisme minceur déchet tri, mars 2014.

Un corps féminin à la poubelle

Quand on interroge les Mosellans sur ces deux publicités, les réactions sont partagées : « Quand on parle de sexisme, ce serait plus déshabillé, là, le sac poubelle, il y a des déchets à côté. Adoptez le régime minceur pour vos déchets, non…on voit le message  » réagit  Guy, un quinquagénaire rencontré sur l’esplanade à Metz. Sa compagne Françoise n’est pas du même avis : «Ce qui me gène c’est le côté…on jette un corps féminin à la poubelle

Pub sexiste 1

Mais finalement, homme ou femme, certains Mosellans restent choqués par le symbole : associer un corps humain à un sac poubelle .

Pub sexiste 2

Sincérement désolé

Dans un communiqué , le conseil général de la Moselle explique que « l'image choisie pour cette campagne ne symbolise pas un buste de femme (ni un buste d'homme sur autre affiche) mais bien l'idée du "Régime minceur" qu'il est indispensable de promouvoir pour diminuer nos déchets. Si cette image a pu choquer nous en sommes sincèrement désolés . Notre seule intention était d’interpeller nos concitoyens. »

4 à 5 plaintes pour sexisme déposées chaque année

En juillet 2012, les Chiennes de garde avaient porté plainte pour sexisme contre une publicité à destination des radios et élaborée par le comité départemental du Jura . Le Jury publicitaire de la déontologie avait donné raison à l'association féministe.

Vendredi 14 mars 2014, deux autres publicités jugées sexistes par les Chiennes de garde seront examinées par ce même jury.