Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les cinémas de Vaucluse ravis d'être assimilés à la culture par le président

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les gestionnaires de cinéma de Vaucluse ont apprécié que le président de la République les associe aux musées et théâtres. Ils sont prêts à rouvrir le 15 décembre car le cinéma est un lien social.

Les sièges d'une salle déserte du cinéma Utopia à Avignon
Les sièges d'une salle déserte du cinéma Utopia à Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Les cinémas vont pouvoir rouvrir le 15 décembre si la circulation du virus ralentit. Emmanuel Macron l'a annoncé mardi soir. Les cinémas de Vaucluse attendaient évidemment cette annonce. 

Emmanuel Macron assimile le cinéma au théâtre

Le directeur des 11 salles Capitole Studios au Pontet a senti un changement de ton du président. Emmanuel Macron a parlé de la réouverture "des musées, théâtres et salles de cinéma". René Kraus y a été sensible : "on est assimilé au théâtre. Maintenant la culture est vraiment distincte du tourisme et de la restauration." 

Le président a parlé d'horodatage pendant le couvre-feu. Le directeur du multiplex traduit : "on peut dépasser l'heure du couvre-feu avec le justificatif du ticket de cinéma". René Kraus annonce des séances des 10 heures du matin pendant les vacances.

Rôle social du cinéma à Pertuis

À Pertuis Jean Christophe Benbakir souligne l'importance des projections en soirée au cinéma Le Luberon : "c'est 50% de la fréquentation mais la baisse de fréquentation sera de 60 et 65% en 2020. Je ne suis pas inquiet. Le public reviendra car le confinement a montré le rôle social du cinéma pour rire et partager ensemble des émotions".

Le 15 décembre, c'est mieux que rien à Cavaillon

À Cavaillon, le directeur des salle Fémina et La Cigale s'agace un peu de patienter jusqu'au 15 décembre car il sait qu'à l'étranger, la crise sanitaire menace des cinémas. Pour Eric Tellène, ouvrir les salles le 15 décembre, "c'est mieux que rien du tout parce que des gens sont dans des situations plus compliquées que nous mais moi, je suis prêt : si on me dit de rouvrir demain, je rouvre.

Là, il faut attendre jusqu'au 15 décembre comme un sage soldat. Le plus important sera de tenir dans cette situation car je vois fermer des pettes salles mais aussi de grands circuits de distributions de films au Luxembourg, en Belgique ou aux États-Unis, c'est une calamité".

Une salle déserte du cinéma Utopia à Avignon
Une salle déserte du cinéma Utopia à Avignon - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess