Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les cinémas du centre-ville de Reims se réorganisent

mardi 28 mars 2017 à 10:42 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

Le cinéma Gaumont de la place d'Erlon ferme ses portes ce mercredi. Un nouveau complexe ouvrira à l'issue de deux ans de travaux, mais en attendant, seul l'Opéra reste ouvert. Il va élargir son offre afin de compenser le manque.

"L'Opéraims" s'installera dans les locaux de l'actuel Gaumont
"L'Opéraims" s'installera dans les locaux de l'actuel Gaumont © Radio France - Annelaure Labalette

Il va falloir changer ses habitudes pour aller au cinéma à Reims, puisqu'à compter de ce mercredi 29 mars, il n'y aura plus qu'un seul cinéma dans le centre-ville: le cinéma Opéra. Le Gaumont de la place d'Erlon ferme ses portes. La situation va durer deux ans, le temps de faire des travaux dans les locaux de l'actuel Gaumont.

L'Opéraims sera créé à la place du Gaumont

Cela faisait 44 ans que le cinéma Gaumont était installé place d'Erlon à Reims. D'ici deux ans, c'est l'Opéraims qui aura pris sa place. Il s'agit d'un projet porté par le propriétaire de l'actuel cinéma Opéra, devenu obsolète. L'Opéraims comptera onze salles: cinq écrans consacrés aux films "art et essai" et six plus généralistes.

Mais pendant la durée des travaux, afin de contenter un maximum de spectateurs, l'Opéra va élargir son offre : "On ne peut pas rester dans notre ligne éditorial, qui est à 90% composée de films art et essai", explique Stéphane Reski, directeur du cinéma Opéra "Nous allons donc diffuser quelques films pour les familles, du genre de la Belle et la Bête, même si nous sommes limités puisque nous n'avons que cinq salles". Dans ce but, les créneaux d'ouverture seront élargis.

Stéphane Reski, directeur du cinema Opéra de Reims, invité de 7h45

Le Gaumont de Thillois modernisé

Les inconditionnels de Gaumont devront donc se rendre à Thillois, au parc Millésime, pour aller au cinéma, mais le directeur de l'établissement, Philippe Gasmi, promet une programmation plus variée et plus de séances. "Certaines commenceront plus tôt le matin vers 10h30-11h", assure-t-il.

D'ici la fin de l'année, le complexe s'équipera également d'une nouvelle salle, avec la technologie I Max : "C'est une salle de 350 places, avec un écran de 260 mètres carrés éclairé par une lampe laser, ce qui offre une qualité d'image optimale", explique Philippe Gasmi. Ce sera la 5 salle de ce type en France, les travaux devraient commencer fin mai - début Juin pour un coût de 4 millions d'euros.

Le reportage d'Annelaure Labalette

L'actuel cinéma Opéra était devenu trop vieux - Radio France
L'actuel cinéma Opéra était devenu trop vieux © Radio France - Annelaure Labalette