Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les cinq chantiers que Stéphane Le Foll veut lancer en 2019 pour transformer Le Mans

vendredi 30 novembre 2018 à 16:55 Par Alexandre Chassignon, France Bleu Maine

Des constructions sur des friches urbaines et des rénovations. Stéphane Le Foll a présenté ce vendredi les chantiers qu'il compte lancer au Mans en 2019. A chaque fois, une volonté de "densifier" la ville et de construire des bâtiments écologiques, avec du bois et de la végétation.

Le Palais des congrès restera à son emplacement actuel et bénéficiera d'une rénovation.
Le Palais des congrès restera à son emplacement actuel et bénéficiera d'une rénovation. © Radio France - AC

Le Mans, France

Stéphane Le Foll veut lancer une vague de chantiers "verts" au Mans. Le maire a donné ce vendredi la liste des sites où il veut faire avancer des projets en 2019, c'est-à-dire avant les municipales de 2020.

Qu'ils concernent des logements ou des équipements, tous ces chantiers auront aussi des qualités écologiques, avec l'usage du bois comme matériau de construction, de la végétalisation des toits ou des murs, et le fait d'être menés en ville, en reconversion ou en rénovation.

  • Palais des congrès et de la culture

"Une rénovation et une extension du Palais des congrès" sera préparée à partir de 2019, a annoncé Stéphane Le Foll. Construit en 1982, le PPC accueille des congrès mais aussi des concerts et des spectacles. Ses cinq salles accueillent plus de 80 000 personnes par an.

  • Quartier Novaxis - Novaxud

Le déplacement du Palais des congrès dans ce quartier, au sud de la gare, avait été envisagé par Jean-Claude Boulard. Cette hypothèse abandonnée, Stéphane Le Foll souhaite y développer la mixité, avec des bureaux, des logements et de l'activité. Un immeuble en bois pourrait voir le jour, ainsi qu'un pôle en lien avec l'acoustique, une des spécialités de l'université du Mans.

  • Gare / Manutention
Près de la gare, l'îlot manutention "est aussi une entrée de ville" selon Stéphane Le Foll - Radio France
Près de la gare, l'îlot manutention "est aussi une entrée de ville" selon Stéphane Le Foll © Radio France - AC

Déjà urbanisé en partie, avec un immeuble de logements sociaux, cet îlot contient aussi "des terrains", assure le maire. "C'est ce que voient en premier les voyageurs qui arrivent au Mans par le train. Cette entrée de ville doit être plus esthétique." D'autres friches proches de la gare pourraient recevoir des bâtiments, en fonction de l'avancement de discussions avec la SNCF.

  • Ancien site EDF-GDF

Le site va bientôt être libéré par Engie et Stéphane Le Foll y projette une maison de santé pluridisciplinaire, première brique d'un "quartier à énergie positive".

L'énergéticien Engie occupe aujourd'hui ce site en bords de Sarthe - Radio France
L'énergéticien Engie occupe aujourd'hui ce site en bords de Sarthe © Radio France - Bertrand Hochet
  • Etamat - Paixhans

C'est la plus grande réserve foncière de la liste : 7 hectares pour les ateliers où l'armée entretenait du matériel jusqu'à l'été dernier, et 8 autres hectares pour la partie en friche de l'ancienne caserne de Paixhans. Ces terrains sont la propriété de l'Etat, et la ville vise un "projet partenarial d'aménagement" qui lui permettrait d'avoir son mot à dire sur l'avenir du quartier. "Il faudra repenser la mobilité" pour cette zone proche du centre-ville, prévient Stéphane Le Foll.