Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après le Covid, les clients d'un épicier ambulant du Tarn l'aident à racheter un nouveau camion

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Depuis 20 ans, Philippe Cros dessert une trentaine de villages auprès de Mazamet, dans le Tarn. L’épicier ambulant a notamment fait un carton pendant le confinement. Mais son camion a été mis à rude épreuve et doit être changé. Grâce à un appel aux dons, il a récolté près de 7.000 euros.

Philippe Cros devant son camion qui a cartonné pendant le confinement.
Philippe Cros devant son camion qui a cartonné pendant le confinement. © Radio France - SM

Dans les petits villages autour de Mazamet,  Aussillon, La Bruyère, Saint-Amand dans le Tarn, mais aussi dans l’Aude beaucoup le connaissent. Philippe Cros est épicier ambulant. Son camion, c’est une caverne d’Ali-Baba où on trouve tout. Fromage et jambon à la coupe mais aussi papier toilettes et tapette à mouches. 

La caverne d'Ali-Baba
La caverne d'Ali-Baba © Radio France - SM

Son camion, il  s’appelle le panier d’Ange. Et c’est vrai que pour plein de gens, Philippe l’épicier est vraiment un ange-gardien. Pour certaines Mamies, Philippe Cros fait les courses, rempli les placards, emmène des lettres à la poste. "Certains clients m’ont dit que sans moi, c’est la maison de retraite assurée." raconte le quinquagénaire. 

Un nouveau camion à 170.000 euros 

Mais la caverne d’Ali Baba est fatiguée. D’habitude l’épicier à environ 500 clients mais pendant le confinement ils étaient bien plus nombreux. Les journées finissaient à 23h et le camion débordait de marchandises. L’épicerie a tellement bien fonctionné pendant cette période que le châssis du camion s’est abîmé suite à la surcharge.

Les dons s’élèvent déjà à 6770 euros.
Les dons s’élèvent déjà à 6770 euros. © Radio France - SM

Alors, l’épicier a lancé un appel au don pour racheter un camion qui va lui coûter environ 170.000 euros. Il a déjà réuni 6.770 euros. Et Philippe Cros pense qu’il va pouvoir avoir un nouveau camion. Un bon client lui a même fait un chèque de 1.000 euros. Et puis, le Tarnais estime qu’il a gagné plus d’une centaine de nouveaux clients avec le confinement. 

Pour tous les donateurs, un compte spécial a été créé. Les chèques peuvent être adressé au panier d’Ange chez Mr Philippe Cros 4 lot Les Hauts de Laurion 81200 Aiguefonde ou par virement bancaire au nom de Cros Philippe IBAN : FR76 1027 8022 4200 0202 5910 472. Au cas où l’objectif ne serait pas atteint tous les dons seront restitués. 

Le camion sillonne les routes du Tarn et de l'Aude.
Le camion sillonne les routes du Tarn et de l'Aude. © Radio France - SM
Choix de la station

À venir dansDanssecondess