Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les clients français de retour en Andorre

Les magasins andorrans du Pas-de-la-Case, fermés pendant la crise sanitaire, ont recommencé à faire le plein de clients français. Depuis la réouverture de la frontière entre la France et l'Andorre ce lundi, 13.000 Français sont venus faire leurs courses dans la Principauté.

Les premiers bouchons se sont formés tôt mardi matin aux abords du poste frontière de Porta
Les premiers bouchons se sont formés tôt mardi matin aux abords du poste frontière de Porta © Radio France - Sébastien Berriot

Peu importe les bouchons et les embouteillages à la frontière. Des milliers de Français de toute l'Occitanie se sont rués en ce début de semaine vers la Principauté. Deux jours après la réouverture de la frontière, ils sont déjà 13.000 à avoir fait le déplacement, selon des chiffres officiels andorrans. Des Français de Perpignan, Toulouse, Foix, Albi ou encore Montpellier, tous venus faire leurs courses au Pas-de-la-Case et impatients de retrouver leurs habitudes commerciales dans la Principauté.

"Nous sommes partis à 4 heures du matin, pour éviter au maximum les bouchons." (Christiane, habitante de la Haute-Garonne)

Bouchon ce mardi sur la route entre le Pas-de-la-Case et le poste frontière de Porta
Bouchon ce mardi sur la route entre le Pas-de-la-Case et le poste frontière de Porta © Radio France - Sébastien Berriot

Les fumeurs les plus impatients de retourner en Andorre

La frontière avec l'Andorre était fermée depuis la mi-mars, obligeant de nombreux fumeurs en Occitanie à s'approvisionner dans les bureaux de tabac français. Les acheteurs ont donc retrouvé leurs habitudes dans les supermarchés andorrans qui proposent des cartouches de cigarettes détaxées.

"Ça fait du bien. J'en avais vraiment assez de payer mes cigarettes au prix fort en France. Je retrouve mes habitudes. Je viens ici une fois par mois en moyenne au Pas-de-la-Case." (Lydie, habitante d'Argelès-sur-Mer)

Les clients français de retour dans les rues du Pas-de-la-Case
Les clients français de retour dans les rues du Pas-de-la-Case © Radio France - Sébastien Berriot

Le soulagement de commerçants

Les commerçants du Pas-de-la-Case eux ont accueilli le retour de la clientèle française avec un grand soulagement. Le tourisme commercial en provenance de la France est de loin la première source de revenus pour les 300 à 400 magasins du village. "L'arrivée des premières voitures françaises lundi a été vécue comme une sorte de fête et de délivrance" explique Joan Miquel Rascagnères, premier adjoint au maire de la commune d'Encamp (dont fait partie le Pas-de-la-Case). Mais les gérants de magasins restent tout de même très inquiets.

"C'est catastrophique, je suis sûr qu'il faudra au moins deux années pour reprendre un rythme normal." (Robin, commerçant)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La priorité, c'est la santé

Les commerçants andorrans sont clairement pressés de reprendre les affaires, mais en tenant compte de la crise sanitaire qui n'est pas terminée. Des mesures de protection drastiques sont mises en place dans les magasins du Pas-de-la-Case (marquage au sol, nombre de clients limités, ou encore port du masque obligatoire), où aucun mouvement de foule n'est à déplorer, contrairement à ce qui s'est passé le mois dernier devant les bureaux de tabac du village franco-espagnol du Perthus à la frontière avec les Pyrénées-Orientales.

Quelque 80 agents municipaux et policiers sont mobilisés dans les rues du Pas-de-la-Case pour faire respecter les mesures sanitaires.

Seuls les Français peuvent passer

L'ouverture de la frontière depuis le 1er juin est le fruit d'une entente entre la France et l'Andorre. Seuls les ressortissants français sont autorisés à entrer en territoire andorran. C'est pour cette raison que depuis lundi, toutes les voitures et tous les passagers sont contrôlés par la police andorrane, ce qui occasionne de gros ralentissements au niveau du poste frontière de Porta.

Toutes les voitures sont contrôlées par la police andorrane au niveau du poste frontière de Porta
Toutes les voitures sont contrôlées par la police andorrane au niveau du poste frontière de Porta © Radio France - Sébastien Berriot

Reportage au Pas-de-la-Case de Sébastien Berriot

Choix de la station

À venir dansDanssecondess