Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Les collèges sont les grands oubliés" du protocole sanitaire dénonce la FSU de Côte-d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne

"Soit on est dans une situation grave et il faut prendre les mesures qui s'imposent, soit on ne comprend rien à la politique gouvernementale" dénonce Fabian Clément, co-secrétaire de la FSU Côte-d'Or. Une intersyndicale appelle à la grève ce mardi contre le protocole sanitaire dans les écoles.

Illustration - Salle de classe pendant la pandémie de Covid 19.
Illustration - Salle de classe pendant la pandémie de Covid 19. © Maxppp - PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP

Contre un protocole sanitaire jugé trop léger, une intersyndicale appelle à la grève dans les établissements scolaires de France ce mardi. Fabian Clément, co-secrétaire de la FSU Côte-d'Or. Les enseignants parlent de classes très chargées dans les collèges et les lycées, avec des locaux parfois petits et difficiles à aérer. "Concrètement on peut avoir des fenêtres bloquées à cause de la vétusté" raconte Fabian Clément, co-secrétaire de la FSU Côte-d'Or. "Pour toutes ces raisons alléger le nombre d'élèves par classe est indispensable dans l'objectif de maintenir les établissements ouverts" ajoute t-il.

Il faut renforcer le protocole sanitaire car de deux choses l'une, soit on est dans une situation grave et il faut prendre les mesures qui s'imposent, soit on ne comprend rien du tout à la politique gouvernementale.

"La mobilisation commence à payer" se réjouit Fabian Clément, co-secrétaire de la FSU Côte-d'Or. Le ministre de l'Éducation a ouvert une porte au fonctionnement en demi-groupe dans les lycées, reste à l'élargir à tous pour les syndicats. Surtout, "à voir l'organisation concrète" précise Fabian Clément, "un cadrage clair du fonctionnement en demi-groupe". Pour le représentant syndical de Côte-d'Or, "on a perdu du temps et maintenant il nous faut des mesures pour les collèges, les grands oubliés de ces annonces". 

Un demi-groupe dans chaque classe

Fabien Clément appelle à "rester humble" face à nos connaissances sur ce coronavirus. Pour lui, il est nécessaire de renforcer le protocole sanitaire dans tous les établissements et pas seulement dans les lycées. "_On ne peut pas dire que nos collégiens ne sont pas contagieux. Il y a des cas positifs parmi nos élèves de collège_. On disait d'ailleurs sur les élèves des écoles primaires, que l'on ne voyait pas la nécessité de leur faire porter des masques et maintenant on les oblige à en mettre". 

Quel est le meilleur protocole sanitaire ?

Dans ce cas, quel protocole sanitaire suggère le syndicaliste ? "Garder tout le monde une semaine sur deux ce n'est pas la solution" avance d'abord Fabian Clément. D'après le co-secrétaire de la FSU Côte-d'Or, "la bonne solution c'est un demi-groupe en classe, l'autre à la maison avec du travail". 

Même si, "la meilleure des solutions serait bien sûr d'avoir plus de personnel afin d'assurer des enseignements en demi-classe pour tout le monde" ajoute le Côte-d'Orien. "Il y a un besoin urgent de recruter du personnel pour faire face à cette crise. Déjà qu'en temps normal, la situation est tendue. Alors en temps de crise, nous avons un manque de remplaçants, de surveillants, de CPE, d'agents territoriaux et d'infirmières scolaires" conclue Fabian Clément. L'intersyndicale de Côte-d'Or donne rendez-vous à 14 heures pour manifester devant le rectorat de l'académie de Dijon. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess