Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Déconfinement : les colonies de vacances seront-elles aussi jolies, cet été ?

Par

900.000 enfants et adolescents sont concernés chaque année, en France. Que vont devenir les colonies de vacances, cet été ? Les professionnels s’organisent pour permettre aux jeunes de partir. Le Ministre de l’Education nationale les encourage pour respirer après le confinement.

l'Adav, organisateur nordiste de colonies de vacances, a annulé tous ses séjours à l'étranger pour les rapatrier en France. l'Adav, organisateur nordiste de colonies de vacances, a annulé tous ses séjours à l'étranger pour les rapatrier en France.
l'Adav, organisateur nordiste de colonies de vacances, a annulé tous ses séjours à l'étranger pour les rapatrier en France. - Photo Adav

A Bergues, près de Dunkerque, l’association Adav est sur le pont en prévision de l’été. D'autant plus que tous les séjours prévus pour Pâques ont dû être annulés. Chaque année, cet organisateur de colonies de vacances fait partir plus de 6.000 jeunes.

Publicité
Logo France Bleu

Seulement la moitié des réservations

A la mi-avril, plus de la moitié des colonies de l’été de l'Adav étaient réservées. C’est encore peu, à trois mois des premiers départs, notamment parce que les financeurs de ces séjours sont encore prudents.

"On a encore beaucoup de collectivités qui ont gelé leurs modalités d'inscription, témoigne José Szymaniak, le directeur de l’Adav. Tout simplement parce que dans les mairies ou les comités d'entreprises (devenus CSE), les gens sont, eux aussi, confinés. Cela ne veut pas dire que ces collectivités vont annuler leurs séjours ; elles vont reprendre leurs inscriptions et ça se fera sans souci."

Colonies à l'étranger annulées

Comme les autres organisateurs de colonies, l'Adav passe son temps à revoir ses plans, en ce moment. Plus de la moitié des enfants qui sont déjà inscrits devaient partir à l’étranger. Mais ce n'est pas raisonnable, voire impossible cet été, alors la Vendée va remplacer la Californie ou la Grande-Bretagne.

"Il est évident que si demain, nous allons à Londres, nous n'aurons pas les mêmes capacités d'interventions que si nous allons en Vendée ou sur la Côte d'Azur. Nous n'aurons pas le même service public de santé, si on doit faire appel à un médecin à Londres." 

Nous avons supprimé tous les séjours à l'étranger

Sur l’aspect sanitaire, les organisateurs de colonies assurent être en mesure de s’adapter aux gestes barrières et aux règles de distanciation, avec des activités différentes et en plus petits groupes. Ils ont déjà connu la grippe H1N1 ou les météos capricieuses.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu