Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les combles à 1 € : attention aux arnaques !

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'ADIL de la Drôme met en garde contre les offres de travaux d'isolation de son logement pour 1 euro seulement. Ces dispositifs existent bel et bien, mais des entreprises peu scrupuleuses tentent d'en profiter aux dépends des particuliers.

Opération d'isolation des combles.
Opération d'isolation des combles. - ADIL26

Vous avez peut-être, vous aussi, été sollicités pour refaire vos combles, isoler votre garage ou changer votre chaudière pour 1 euro seulement. Les entreprises sont légion à proposer ce type de travaux et à le faire savoir, sur les réseaux sociaux, par téléphone, ou via des tracts dans la boîte aux lettres.

Dans la Drôme, l'ADIL, l'Association Départementale d'Information sur le Logement, met en garde contre d'éventuelles arnaques. Ces dispositifs (financés par les distributeurs d’énergie dans le cadre des Certificats d’Economies d’Energie) existent, mais tout le monde ne peut pas y prétendre. 

Tout dépend de la nature des travaux,
- isolation des combles perdus
- isolation de sous-sol
- changement de chaudières gaz à condensation
- installation d'une pompe à chaleur Air / Eau

des ressources du foyer,

Plafonds de ressources pour bénéficier des aides.
Plafonds de ressources pour bénéficier des aides. - ADIL 26

et de l'entreprise qui doit avoir la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) correspondant aux travaux réalisés.

Arnaques et malfaçons

Or chaque semaine, l'ADIL est contactée pour deux ou trois arnaques. 

Ici, une entreprise passe chez un particulier faire signer un devis qui est en fait est une facture... la société peut ainsi empocher les aides de l'Etat, sans jamais faire les travaux.
Là, seuls 10 cm d'isolant sont mis dans des combles au lieu de 40.
Ailleurs, seule la moitié du garage a été couverte. Les ouvriers ne sont jamais revenus terminer le travail. 

Or un foyer ne peut être aidé qu'une seule fois!  Il faut donc se renseigner en amont ! martèle l'ADIL. D'autant que vous avez le temps. Contrairement à ce que veulent faire croire les sociétés de démarchage, il n'y a pas d'urgence. Ces dispositifs d'aides sont pérennes : ils courent au moins jusqu'à décembre 2020 ! 

Se méfier des travaux à 1 euro, sans condition de ressources

Des travaux peuvent aussi être proposés à des foyers avec des revenus au-delà du plafond de ressources. ''C'est forcément une arnaque", assure Emmanuel Delpont, conseiller Energie à l'ADIL 26. Pour un particulier au-dessus du plafond, les distributeurs d’énergie ne reversent que 10 euros / mètre carré d'isolant posé dans les combles (contre 20€ pour les ménages sous le plafond de ressources). "Or à ce tarif là, ce n'est pas rentable pour l'entreprise. Elle fera forcément mal le travail, en mettant une épaisseur insuffisante d'isolant, ou en ne faisant qu'une partie des travaux". 

Une offre valable qu'une seule fois

Attention aussi, car l'aide n'est valable qu'une seule fois. Si les travaux n'ont pas été faits, faits à moitié ou mal faits, vous ne pouvez plus prétendre à ces aides. 

Par ailleurs, profiter de ces opérations travaux à 1 euro, empêche parfois de bénéficier d'aides plus intéressantes. Et l'ADIL 26 précise aussi que les travaux pour 1 euro sont réalisé avec du matériel d'entrée de gamme. Il vaut parfois mieux mettre un peu plus d'argent au départ pour avoir des installations de qualité, qui durent mieux dans le temps.  

En cas d'arnaque

Si vous avez été victime d'arnaques, il faut contacter les associations de consommateurs. Vous pouvez aussi dénoncer les entreprises auteures de ces arnaques sur le site faire.fr. 

Mais le mieux est de se renseigner avant d'engager les travaux, pour connaître les meilleurs dispositifs dont peut bénéficier un logement, mais aussi pour vérifier le sérieux d'une entreprise. Pour ça plusieurs options : 

- le site du gouvernement faire.fr
- L'ADIL de la Drôme (l'Association Départementale d'Information sur le Logement) : 04.75.79.04.13
- L'ALEC en Ardèche (L'Agence Locale de l'Energie et du Climat) : 04.75.35.87.34

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu