Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les commerçants des Halles de Tours émus après la mort du président de l'union commerciale

-
Par , France Bleu Touraine

François Serin, le président de l’Union Commerciale des Halles de Tours, est mort ce jeudi 26 septembre, emporté par une maladie grave. Sa disparition laisse un grand vide pour les commerçants.

Le stand de la boucherie de François Serin aux Halles est vide et plongé dans l'obscurité
Le stand de la boucherie de François Serin aux Halles est vide et plongé dans l'obscurité © Radio France - Manon Derdevet

Tours, France

Les Halles de Tours sont en deuil. Jeudi 26 septembre, ils ont a appris le décès de François Serin le président de l'Union commerciale des halles de Tours. Il est mort brutalement après s'être battu contre une maladie grave pendant plusieurs mois. 

Ce boucher de 60 ans, bon vivant, incarnait à lui seul les Halles et sa gouaille était connue de beaucoup de Tourangeaux. Ce week-end aux halles l'émotion était vive. Une minute de silence a été respectée samedi. 

"Il avait de la gouaille, c'était sa marque de fabrique", Jérôme Vavasseur, boucher

A l'entrée des halles, la vitrine de la boucherie de François serin est vide, les lumières sont éteintes et ce stand d'habitude si bruyant et dynamique est plongé dans l'obscurité. Jérôme Vavasseur tient la boucherie d'en face, il était ami avec François et il a la boule au ventre. "C'était une figure, un personnage. Il devait faire près d'1 mètre 90. Donc le voyait de loin et on l'entendait aussi de loin. Il avait de la gouaille, c'était sa marque de fabrique" décrit le boucher. "D'un seul coup c'est le vide, ça amène beaucoup d'émotion" dit il les yeux embués. 

"Il faisait partie des Halles, il a fait énormément pour les commerçants", Guillaume Guibert, Vice-Président de l’Union Commerciale des Halles

D'ailleurs dans beaucoup de stands autour les commerçants ont les larmes aux yeux en pensant à lui et n'arrivent pas à en parler. Une tristesse partagée par Guillaume Guibert le Vice-Président de l’Union Commerciale des Halles. "ça a été très vite, on ne pensait pas du tout que ça allait se passer comme ça" raconte ce boucher. "Il faisait partie des Halles, il a fait énormément pour les commerçants" selon lui.

"C'est triste, on le voit toujours derrière son banc", Marie Thérèse, une cliente

Mais l'émotion est aussi palpable de l'autre côté du comptoir chez les clients, comme Marie Thérèse. "J'ai toujours pris ma viande ici, j'étais très contente et ça me fait de la peine parce que j'aimais beaucoup sa corpulence, sa prestance, sa bonhomie et sa gentillesse. C'est triste, on le voit toujours derrière son banc" raconte ému la Tourangelle.

Pour lui rendre hommage les commerçants vont préparer un grand buffet après ses obsèques qui auront lieu ce mercredi à Joué-lès-Tours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu