Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les commerces de l'Écusson de Montpellier se transforment en lieux de refuge pour les femmes

Par

La Ville de Montpellier et la CCI ont lancé en mars 2022 le dispositif "Maguelone" pour aider les femmes victimes de harcèlement ou d'agression dans la rue. Depuis quelques jours, les établissements adhérents ont reçu leur sticker pour les identifier comme "établissement refuge".

Un sticker sur chaque boutique identifiée "établissement refuge" Un sticker sur chaque boutique identifiée "établissement refuge"
Un sticker sur chaque boutique identifiée "établissement refuge" © Radio France - Adèle Chiron

Lancé le 8 mars 2022 et officiellement présent depuis janvier 2023 sur les devantures des commerces du centre-ville, le dispositif "Maguelone" permet d**'aider les femmes victimes de harcèlement ou d'agression** dans les rues de Montpellier. Aujourd'hui, 86% des Françaises disent avoir été victimes "d'au moins une forme d'atteinte ou agression sexuelle dans la rue au cours de leur vie", selon une étude de la Fondation Jean Jaurès en 2018.

Publicité
Logo France Bleu

Quelque 107 commerces du centre-ville se sont portés volontaires et sont désormais référencés comme des lieux refuge. Pour les trouver, un autocollant "Établissement refuge" est collé sur leur vitrine. Par exemple chez Lafarge Maroquinerie, Grand'Rue Jean-Moulin, ou encore Lilou Plaisir. Tous les lieux sont référencés sur le site de la ville.

Une formation avec le Planning familial

Tous les commerçants participants ont reçu une formation de deux heures dispensée par le Planning familial. C'est Manon Melendez, formatrice, qui gère les cours. "On leur apprend comment se comporter face à une personne victime de violences. C'est important de dire à la victime, je te crois, je suis là pour t'écouter" détaille Manon Melendez. L'objectif, est d'apprendre la posture à adopter, mais aussi de faire un état des lieux et définir les différentes violences faites aux femmes. "Les commerçants sont le plus souvent confrontés à des personnes victimes d'outrages sexistes. Des regards insistants, des sifflements".

Depuis le 3 août 2018, le harcèlement de rue est puni par la loi et passible d’une amende de 750 euros pouvant aller jusqu’à 3.000 euros en cas de récidive.

D'autres formations pour les commerçants seront ouvertes d'ici le printemps.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu