Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les communes d'Indre-et-Loire de plus en plus accueillantes pour les camping-cars

dimanche 12 août 2018 à 7:40 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

L'Indre-et-Loire compte maintenant 62 aires de stationnement pour les camping-cars. Devant le succès grandissant de ce mode de vacances nomade, les communes sont obligés de s'adapter pour éviter les stationnements sauvages.

Près de 500 000 camping-cars étaient en circulation, en France, en 2017
Près de 500 000 camping-cars étaient en circulation, en France, en 2017 © Maxppp - BENELUXPIX/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

C'est un mode de vacances qui se développe de plus en plus : le nombre d'immatriculations de camping-cars neufs n'en finit pas de progresser en France : + 8% en 2017, après une progression de 13% en 2016. Le marché de l'occasion a, lui aussi, le vent en poupe, avec 42 000 ventes l'an dernier.

Au total, il y a eu 480 000 camping-car en circulation, l'an dernier, en France

Les camping-caristes qui viennent en Indre-et-Loire ont maintenant le choix entre 62 aires de service et de stationnement. Certaines sont payantes, d'autres gratuites, comme par exemple l'aire de Saint Genouph, ouverte il y a un an et demi dans ce village d'un peu moins de 1000 habitants à l'ouest de Tours. Une aire qui affiche complet tous les soirs à la belle saison. L'équipe municipale dirigée par Christian Avenet a visiblement fait le bon choix : "c'était un terrain en zone inondable, les permis de construire ont été annulés, donc nous avons préempté pour faire une aire de repos qui est devenue une aire pour camping-car. Je tiens à ce que ce soit gratuit, les gens viennent, c'est très agréable". Les camping-caristes peuvent faire la vidange ou le plein d'eau, gratuitement. Le wifi est également offert ce qui est évidemment très apprécié par les touristes qui, ailleurs, doivent parfois payer 5 ou 10 euros la nuit pour bénéficier du même genre de services : 

On préfère mettre un peu plus d'argent dans nos sorties familiales que dans la vidange ou le plein d'eau" La conductrice d'un camping-car sur l'aire de Saint Genouph

Victime de son succès, l'aire de Saint Genouph va devoir s'agrandir : les quatre places ne suffisent plus.