Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Corréziens du Tour de France : Thierry Coste est le dépanneur en chef depuis 17 ans

-
Par , France Bleu Limousin

Il y a près d'une dizaine de Corréziens qui travaillent pour le Tour de France qui s'élance ce samedi de Nice. Parmi eux un garagiste de Saint-Clément, près de Tulle. Thierry Coste est le dépanneur officiel sur la grande boucle.

 Thierry Coste, au centre, aux côtés de deux de ses dépanneurs
Thierry Coste, au centre, aux côtés de deux de ses dépanneurs © Radio France - Philippe Graziani

On ne le voit jamais pourtant sa mission est essentielle. Thierry Coste dirige le service dépannage du Tour de France. "Cette année ce sera ma 17ème participation" dit-il en ajoutant : "c'est toujours une satisfaction d'y participer". C'est presque un hasard qui l'a fait ainsi entrer dans le Tour. Il connaît le patron de l'agence de communication du groupe ASO, organisateur de la grande boucle, qui est corrézien d'origine. Lorsque l'ancien dépanneur en chef est parti son ami lui a proposé de prendre le relais tout simplement.

Trois véhicules de dépannage

Durant la course Thierry Coste veille en particulier à ce qu'aucun véhicule ne gêne la course. Pour cela il a une équipe de trois dépanneurs. Deux sont positionnés, chacun avec leur dépanneuse, derrière la caravane publicitaire pour porter secours aux véhicules de celle-ci et pour dégager les voitures de spectateurs éventuellement qui pourraient gêner. Et la troisième dépanneuse est derrière le peloton pour intervenir sur les véhicules dans la course.

Chaque jour, on part le matin, c'est l'inconnu" Thierry Coste

La plupart des interventions concernent des moteurs en surchauffe. Mais en 16 participations Thierry Coste en a vu de toutes les couleurs. Des voitures en panne de moteur sur la chaussée juste avant l'arrivée des coureurs, un bus bloqué sous le portique de la ligne d'arrivée. "Chaque jour, on part le matin c'est l'inconnu" précise-t-il en souriant. Et ce n'est pas du tout un travail de tout repos. Il faut dire qu'il y a 3000 véhicules accrédités sur le Tour de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess