Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

Les crèches ont la cote en Provence

mardi 5 décembre 2017 à 6:22 Par Kevin Dufreche, France Bleu Vaucluse

Tradition provençale depuis plus de trois siècles, les crèches font partie du paysage de notre région... et créent parfois la polémique.

La crèche de Saint-Saturnin-les-Avignon fait plus de 50m² !
La crèche de Saint-Saturnin-les-Avignon fait plus de 50m² ! © Radio France - Kevin Dufrêche

Vaucluse, France

La crèche en Provence, c'est toute une histoire. Particulières, elles ne représentent pas juste la Nativité, mais aussi toute la société provençale, grâce aux fameux santons.

D'où vient la crèche provençale ?

On date leur apparition à la fin du XVIIIe siècle. Pourquoi ? Parce que si les crèches existent depuis le Moyen-Âge, la période révolutionnaire voit la fermeture des églises, et l'interdiction des messes de minuit. De là, les représentations de la nativité sont assez mal vues. En Provence, on voit alors l'apparition de petits personnages d'argile, les santons, venus d'Italie, particulièrement de Naples.

Leur utilité, faire en sorte que chacun puisse installer une crèche dans l'intimité du foyer, à l'abri des regards. C'est au tout début du XIXe siècle qu'on voit naître la première foire aux santons à Marseille. Elle se tient toujours de fin novembre à début janvier. En Vaucluse aussi on en voit chaque année, à Carpentras ou Orange notamment.

Les santons, symboles de la crèche provençale

La particularité, c'est que non seulement dans les crèches de chez nous, on retrouve bien sûr tous les personnages de la Nativité, ça c'est le côté cultuel, mais on y met aussi des personnages plus "contemporains", qui représentent les métiers provençaux : la lavandière, le meunier, le pêcheur... Et puis bien sûr les animaux, ainsi que tous les éléments pour recréer un vrai village provençal, avec les maisons typiques par exemple. Ça, c'est le côté culturel.

On est donc loin d'avoir seulement l'étable, le boeuf, l'âne, Jésus, Marie... et le ravi.

Sur la taille des crèches : en Vaucluse, on a les deux extrêmes, une très grande, de près de 55 mètres carrés à Avignon dans l'église des Célestins. Et à Fontaine-de-Vaucluse, dans l'écomusée du santon, où une crèche tient... dans une coquille de noix.

Parfois une histoire de passionnés...

À Saint-Saturnin-les-Avignon, Jean-Félix Perdiguier fait la crèche depuis 50 ans, dans l'église. Ce passionné met en place une centaine de santons, dont 40 animés, sur une crèche qui fait plus de 50m² !

Reportage à Saint-Saturnin-les-Avignon, où la crèche est réalisée par Jean-Félix Perdiguier

La crèche de Saint-Saturnin-les-Avignon est visible tous les jours, et ce jusqu'à début février.

... parfois une histoire de polémiques

Nombreuses ont été les polémiques sur l'installation de crèches dans des bâtiments publics, notamment les halls de mairie, ou de conseils départementaux.

En 2016 à Avignon, les élus Les Républicains au conseil municipal avaient demandé à ce que la crèche installée dans l'église des Célestins soit mise dans le hall de la mairie. Ils s'appuyaient ainsi sur une décision du conseil d'Etat, qui stipulait que l'installation de crèches était possible si elles revêtaient un caractère "culturel ou festif".

A Avignon, décision a été prise de maintenir la crèche dans l'église des Célestins. Mais le débat n'est pas forcément terminé, entre ceux qui considèrent la crèche comme objet uniquement cultuel, et ceux qui mettent en avant son caractère culturel.

La crèche, cultuelle, ou culturelle ?